International
URL courte
5200
S'abonner

Des hackers menacent les studios Disney de faire fuiter un de ses prochains blockbusters, réclamant une rançon pour ne pas passer à l’acte. Les studios refusent de payer et collaborent avec la police pour enquêter sur l’incident.

Alors qu'une cyberattaque a frappé 150 pays, les studios Walt Disney sont la cible d'une autre attaque, relate le Hollywood Reporter citant le PDG du groupe, Bob Iger. Selon le responsable, des hackers font chanter Disney pour obtenir une rançon en bitcoin, sans quoi ils menacent de diffuser le prochain film des studios.

Disney a refusé de payer la somme exigée, les pirates menaçant de leur côté de faire d'abord fuiter cinq minutes du film, puis des fragments de 20 minutes jusqu'à ce que les studios leur versent la somme voulue.

La compagnie collabore avec la police fédérale, qui a ouvert une enquête.

Le blockbuster qui serait tombé entre les mains des malfaiteurs est le cinquième volet de la série « Pirates des Caraïbes », « La Vengeance de Salazar », avec Johnny Depp et Javier Bardem, dont la sortie est prévue au cinéma le 24 mai en France et le 26 mai aux États-Unis. « Pirates des Caraïbes » est une franchise de médias cinématographique sur la piraterie produite par Jerry Bruckheimer et Walt Disney Pictures.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

L’OSCE piratée ou l’énième épisode sur l’omniprésente main du Kremlin
Parti pirate: la culture du secret, terreau idéal pour les cyberattaques
Ce que l’on sait sur la cyberattaque mondiale
Cyberattaque mondiale: Poutine pointe le rôle du renseignement US
Tags:
rançon, hackers, cinéma, Pirates des Caraïbes, Disney, Bob Iger
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook