Ecoutez Radio Sputnik
    Porochenko a oublié de fermer ses comptes dans les réseaux sociaux qu’il a interdits

    Porochenko a oublié de fermer ses comptes dans les réseaux sociaux qu’il a interdits

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    3161

    Une agence d’information ukrainienne a rappelé que le Président Piotr Porochenko, qui a signé lundi 15 mai un décret interdisant certains sites russes, avait toujours ses propres pages officielles dans les réseaux sociaux russes Vkontakte et Odnoklassniki.

    Les comptes officiels du Président ukrainien, Piotr Porochenko, dans les réseaux sociaux russes Vkontakte et Odnoklassniki fonctionnent toujours, même après leur interdiction en Ukraine par les autorités locales. Cela a été signalé par l'agence d'information ukrainienne Ukrainski Novini.

    « Dans les réseaux sociaux VKontakte et Odnoklassniki, les comptes officiels du Président Piotr Porochenko existent toujours, malgré l'interdiction de ces réseaux sociaux russes signée par lui-même » a noté l'agence.

    De plus, Ukrainski Novini évoque les dernières publications du Président, en date des 14 et 15 mai 2017. Par ailleurs, l'agence ironise sur le fait que M. Porochenko n'ait pas publié le décret interdisant en Ukraine VKontakte et Odnoklassniki sur ces mêmes réseaux sociaux.

    Lundi 15 mai, le Président ukrainien Piotr Porochenko a validé la décision du Conseil de sécurité nationale d'élargir la liste noire de personnes physiques et morales russes et de prolonger la durée des sanctions à leur encontre. L'agence d'information internationale Rossiya Segodnya, dont Sputnik fait partie, les chaînes de télévision REN, Zvezda ou TV Centre, ainsi que des réseaux sociaux et services en ligne Yandex, Odnoklassniki, VKontakte et Mail.ru entre autres ont été frappés de sanctions pour une durée de trois ans.

    En outre, les sociétés de sécurité informatique Kaspersky Lab et Dr. Web sont aussi sanctionnées en Ukraine à compter du 15 mai. Au total, les nouvelles sanctions frappent 1 228 personnes physiques et 468 personnes morales. Les sanctions contre les personnes morales ont été prolongées d'un à trois ans, tandis que les mesures restrictives à l'encontre des personnes physiques sont prolongées pour un, trois, cinq ans ou une durée indéfinie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Moscou: le régime de Kiev avance à grands pas vers l’autoritarisme
    Kiev introduit des sanctions contre des réseaux sociaux et médias russes, dont Sputnik
    Kiev cherche à imposer une alternative au Format Normandie
    Moscou sur les sanctions de Kiev: «Destructrices, illégitimes, inhumaines»
    Tags:
    liste de sanctions, pages, blocage des comptes russes, réseaux sociaux, sanctions, VKontakte, Petro Porochenko, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik