Ecoutez Radio Sputnik
    Chelsea Manning

    Libérée, Chelsea Manning dit vouloir laisser le passé loin derrière elle

    © AFP 2019 Josh Edelson
    International
    URL courte
    1293

    Chelsea Manning qui vient de retrouver la liberté dit vouloir se concentrer plutôt sur l'avenir. Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a qualifié sa libération de grande victoire.

    L'ancienne taupe de WikiLeaks Chelsea Manning, 29 ans, a déclaré après sa libération qu'elle voulait laisser le passé derrière elle et se concentrer sur l'avenir.

    « J'attends tant de choses ! Quoi que me réserve l'avenir, cela est bien plus important que le passé », a-t-elle indiqué dans une déclaration diffusée par ses avocats.

    « J'essaie de comprendre la situation — c'est bouleversant, maladroit, drôle et tout nouveau pour moi », a encore indiqué Chelsea qui peut à nouveau profiter de la liberté.

    Plus tôt, il a été annoncé qu'après sa libération Manning ferait officiellement partie des Forces armées américaines.

    Le fondateur de Wikileaks Julian Assange a déjà qualifié la libération de Chelsea de grande victoire.

    « Chelsea Manning est désormais libre. Une grande victoire pour laquelle ont lutté beaucoup de bonnes personnes, y compris Chelsea elle-même. J'ai hâte de la rencontrer », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    Peu après sa libération, Chalsea a posté une photo de ses pieds chaussés de tennis, l'accompagnant du commentaire : « Premiers pas de la liberté ».

    Entré en prison en tant qu'homme, et prénommé alors Bradley Manning, l'ancien informateur de WikiLeaks en est ressorti mercredi 17 mai après avoir subi une opération de changement de sexe, sept ans après avoir révélé les bavures militaires américaines.

    Bradley Manning a été arrêté en mai 2010 en Irak où il était en service. Il a avoué avoir transmis à WikiLeaks une vidéo de frappes aériennes qui ont causé la mort de civils irakiens, des centaines de rapports sur des incidents lors des conflits en Afghanistan et en Irak, des dossiers de prisonniers du camp de Guantanamo, ainsi que près de 250 000 documents diplomatiques du département d'État des États-Unis. En août 2013, il a été condamné à 35 ans de prison.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Bradley Manning accuse les Etats-Unis de dissimuler la vérité sur l'Irak
    L’ex-«taupe» de WikiLeaks Chelsea Manning vient d'être remise en liberté
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Un navire UK a essayé d'empêcher l'Iran d'arraisonner le pétrolier sous pavillon UK, selon un représentant des Pasdaran
    Tags:
    libération, WikiLeaks, Chelsea Manning, Julian Assange, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik