Ecoutez Radio Sputnik
    Le port de la burqa et du niqab désormais passible d'amende en Autriche

    Le port de la burqa et du niqab désormais passible d'amende en Autriche

    © AFP 2017 PER WISSING
    International
    URL courte
    71097401

    À partir du mois d'octobre, le port du voile intégral dans les lieux publics sera passible d'une amende de 150 euros en Autriche.

    Le parlement autrichien a approuvé un projet de loi interdisant, sous peine d'amende, le port de vêtements couvrant le visage dans la rue et dans les institutions publiques. La mesure s'inscrit dans la nouvelle législation sur la migration qui prévoit entre autres des cours obligatoires d'intégration pour les réfugiés arrivant dans le pays.

    À partir d'octobre prochain, les policiers autrichiens seront habilités à imposer des amendes de 150 euros aux personnes portant des vêtements couvrant le visage, dont le niqab et la burqa, dans les lieux publics.

    Outre la France où la burqa et le niqab sont interdits dans la rue depuis 2010, différentes formes de voile intégral sont bannies aux Pays-Bas, en Belgique et en Suisse.

    Fin avril, les députés allemands ont adopté une loi interdisant partiellement le port du voile intégral, notamment aux fonctionnaires. Pour les non-fonctionnaires, les autorités pourront également exiger que les porteurs retirent le voile ou tissu dissimulant leur visage « lorsqu'une identification est nécessaire ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le Maroc interdit la burqa : réactions partagées
    Les Britanniques opposés à la burqa et au burkini
    La burqa pourrait être partiellement interdite en Allemagne
    Tags:
    migrants, amende, niqab, burqa, port du voile, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik