Ecoutez Radio Sputnik
    Merkel met en garde Londres contre l’annulation de la libre circulation des personnes

    Merkel met en garde Londres contre l’annulation de la libre circulation des personnes

    © REUTERS / Hannibal Hanschke
    International
    URL courte
    31541
    S'abonner

    La sortie du Royaume-Uni de l’UE entraînera toute une série de transformations, a rappelé mercredi la chancelière fédérale allemande. Cette dernière a en outre mis en garde Londres contre la mise en place de limitations visant les citoyens des pays de l’UE.

    La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré mercredi que Londres devrait payer un certain prix si les autorités britanniques limitaient la liberté de circulation des citoyens de l'UE après le Brexit.

    « Si le gouvernement britannique met fin à la libre circulation des personnes, cela aura son prix », a lancé la responsable allemande, citée par Reuters.

    Tout, des chaînes d'approvisionnement automatique jusqu'à la libre circulation des travailleurs et même de leurs chats et chiens, sera remis en question, a rappelé Mme Merkel en évoquant les conséquences de la prochaine sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    De plus, elle a noté que tandis que le Royaume-Uni serait libre de changer les règles à son avantage après avoir quitté l'UE, il en payera le prix si Bruxelles prend des mesures en réponse pour préserver des conditions de concurrence équitables.

    « L'un ne peut pas s'attendre à avoir tous les bons côtés et dire qu'il y aura une limite de 100 000 ou 200 000 citoyens de l'UE, pas plus, ou seulement des chercheurs, mais s'il vous plaît personne d'autre. Cela ne fonctionnera pas ».

    Mme Merkel a également ajouté que l'Allemagne réagirait très négativement à la décision du Royaume-Uni de limiter l'accès de travailleurs européens. Elle a aussi noté que Berlin espérait maintenir de bonnes relations avec Londres après le Brexit.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Libre-échange: Trump comprend (enfin) que l’UE ne se résume pas à l’Allemagne
    Au Royaume-Uni, les banques à deux doigts de fuir la City
    L'UE ou le Royaume-Uni, sur qui Washington arrêtera-t-il son choix après le Brexit?
    Le Brexit vu par les pays européens
    Tags:
    limitations, mesures supplémentaires, travailleurs immigrés, liberté de déplacement, Brexit, Angela Merkel, Royaume-Uni, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik