International
URL courte
4190
S'abonner

La Russie est intéressée par la normalisation des relations avec l'Union européenne et a avancé plusieurs initiatives dans ce sens. Or, pour rétablir les relations, Bruxelles devrait accepter de faire des concessions.

Pour pouvoir rétablir les relations avec la Russie et les diriger dans le bon sens, l'Union européenne devrait arrêter de jouer perso, a déclaré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« L'état actuel des relations entre la Russie et l'Union européenne laisse à désirer », a souligné le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec son homologie chypriote.

« Nous sommes intéressés par le retour à la normale d'un dialogue basé sur l'égalité et le respect mutuel. Mais, pour ceci, il est nécessaire que Bruxelles cesse de jouer perso, comme on le dit chez nous », a ajouté le ministre.

Et de rappeler qu'au cours des 18 derniers mois, la Russie avait transmis à plusieurs reprises, y compris au niveau du Président, ses idées sur la normalisation des relations et l'établissement de contacts entre la Commission économique eurasiatique et la Commission européenne.

« Nous sommes toujours prêts à discuter de la réaction face à ces documents qui n'a toujours pas suivi », a expliqué le ministre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Secrets livrés par Trump: Lavrov répond par une blague soviétique
Diplomatie russe: l’UE tend à dépolitiser son approche de la Russie
L’UE tient à coopérer avec la Russie sur le dossier syrien
Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Tags:
normalisation, relations diplomatiques, Commission européenne, Sergueï Lavrov, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook