International
URL courte
Situation en mer de Chine méridionale (80)
5912
S'abonner

L’armée japonaise a fait décoller des chasseurs en état d’alerte en raison de l’apparition d’un drone chinois dans la région des îles disputées de Senkaku (ou îles Diaoyutai, en chinois).

Un drone chinois a décollé depuis un navire se trouvant dans la mer de Chine orientale et s'est dirigé vers les îles disputées de Senkaku.
En réponse, le Japon a déployé deux chasseurs F-15 et un E-2C, annonce Reuters.

« (L'apparition du drone, ndlr) est une violation de la souveraineté de notre pays. Nous pensons qu'il s'agit d'une violation de l'espace aérien », a déclaré la ministre japonaise de la Défense Tomomi Inada lors d'une conférence de presse vendredi.

C'est la première fois que l'on observe l'utilisation de drones par la Chine dans la région de l'île. En riposte, le ministère des Affaires étrangères du Japon a déposé une plainte auprès de l'ambassade de Chine.

Selon la sécurité japonaise maritime, quatre navires chinois sont entrés jeudi matin dans les eaux territoriales près des îles de Senkaku.

L'archipel contesté de Senkaku, connu comme Diaoyutai en Chine, complique les relations sino-japonaises depuis 2012 — quand le gouvernement japonais avait acheté à un vendeur particulier trois des cinq îles que Pékin considère comme faisant historiquement partie de la Chine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation en mer de Chine méridionale (80)

Lire aussi:

Mer de Chine méridionale: des chasseurs Su-30 interceptent un avion militaire US
Mer de Chine méridionale: Washington incapable de contrer Pékin
La Chine déploie des systèmes de missiles en mer de Chine méridionale (Images)
Tags:
drone, E-2C Hawkeye, F-16 Fighting Falcon, Mer de Chine méridionale, Chine, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook