Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    Assange «n’oublie pas et ne pardonne pas»

    © REUTERS/ Rodrigo Garrido
    International
    URL courte
    41141211

    Alors que le parquet suédois vient d’abandonner les poursuites pour viol contre le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, ce dernier a déclaré qu’il n’oublierait ni ne pardonnerait les sept années qu’il a passées «en exil».

    Bien que les péripéties judiciaires de Julian Assange aient pris fin ce vendredi 19 mai, le fondateur de WikiLeaks s'est déclaré incapable d'oublier ni de pardonner ce qu'il a été obligé d'endurer pendant ses sept années d'exil.

    « J'ai été détenu pendant sept ans sans charge, pendant que mes enfants grandissaient, et mon nom a été calomnié. Je ne pardonne pas et je n'oublie pas », a-t-il déclaré via son compte Twitter.

    Le Premier ministre britannique Theresa May a à son tour dit que si M. Assange quittait l'ambassade équatorienne à Londres, les décisions quant à son sort seraient du ressort de la police du pays.

    Plus tôt dans la journée, le parquet suédois a annoncé qu'il abandonnait ses poursuites pour viol contre le fondateur de WikiLeaks. L'Australien de 45 ans avait toujours nié les accusations portées contre lui en août 2010 par une Suédoise d'une trentaine d'années. Selon son avocat Per Samuelsson, il est désormais libre à quitter l'ambassade "à tout moment".

    Depuis 2012, M. Assange est réfugié à l'ambassade équatorienne à Londres dans l'espoir d'échapper à un mandat d'arrêt européen lancée par la Suède, tout en dénonçant une manœuvre visant à le faire extrader vers les États-Unis, où il risque d'être poursuivi pour la divulgation de documents confidentiels.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Assange va demander l’asile politique à la France, selon son avocat
    Assange: la CIA, «agence de renseignement la plus dangereuse et la plus incompétente»
    Julian Assange prêt à traîner en justice le patron potentiel du FBI

    Lire aussi:

    La police londonienne menace d'arrêter Julian Assange
    L'enquête pour viol contre Assange en Suède est close
    L'Équateur demande une «sortie sûre» pour Assange du Royaume-Uni
    Assange: «La détention et l’extradition sans inculpation, une particularité de l’UE»
    Les USA savent (enfin) de quoi ils vont accuser Assange
    Tags:
    Julian Assange, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik