Ecoutez Radio Sputnik
    Le département d’État US

    Le département d’État US ne dévoilera pas la correspondance de Tillerson sur Moscou

    © AFP 2017 NICHOLAS KAMM
    International
    URL courte
    664583

    Le département d'État des États-Unis a refusé de publier dans les médias sa correspondance officielle avec Rex Tillerson en lien avec la Russie alors qu’il occupait le poste de président de la compagnie pétrolière ExxonMobil.

    Dans le cadre de la loi sur la protection de l'information, la chaîne de télévision CNN s'est adressée au département d'État des États-Unis, lui demandant de fournir la correspondance du secrétaire d'État Rex concernant la Russie ou la politique de Washington à l'égard de Moscou.

    « Après avoir étudié ce document, nous avons établi que nous devions le conserver », a répondu le département d'État.
    Cette demande de CNN survient alors que les accusations se multiplient à l'encontre du Président américain Donald Trump sur ses présumés liens avec la Russie.

    La société pétrolière Exxon Mobil a conclu en 2011 un accord de coopération avec Rosneft, prévoyant l'exploitation d'hydrocarbures en mer Noire. En septembre 2014, les deux pétroliers ont ouvert le gisement de pétrole et de gaz Pobeda, situé en mer de Kara. Cependant, à cause des sanctions américaines, Exxon Mobil a été contrainte de suspendre les projets communs avec Rosneft.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Limogeage du chef du FBI: Tillerson perd-il son indépendance?
    Rencontre Lavrov–Tillerson à Washington: Ukraine et Syrie au menu
    Tillerson indique ce qui pourrait stabiliser les relations russo-américaines
    Lavrov lève le voile sur la rencontre Poutine-Tillerson
    Rex Tillerson à Moscou: quel bilan?
    Tags:
    conversation, correspondance, ExxonMobil, CNN, Rex Tillerson, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik