Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Droits de l'homme: Moscou appelle Bruxelles à surveiller l'Ukraine de près

    © Sputnik. Evgeny Odinokov
    International
    URL courte
    271027324

    La Russie appelle le Conseil de l'Europe à utiliser l'ensemble de ses moyens d'observation afin d'empêcher les violations des droits de l'homme en Ukraine.

    Il est nécessaire d'employer tous les moyens de surveillance à disposition du Conseil de l'Europe pour mettre fin aux violations des droits de l'homme en Ukraine, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, intervenant à Nicosie.

    « Le ministre a insisté sur la nécessité de recourir à l'ensemble des instruments de monitorage du Conseil de l'Europe pour mettre le plus vite possible un terme aux violations systémiques des droits de l'homme en Ukraine », selon un communiqué publié sur le site officiel du ministère des Affaires étrangères.

    M. Lavrov a également appelé à renforcer le rôle du Conseil de l'Europe dans le développement de l'« agenda constructif au niveau européen ».

    « La Russie a confirmé qu'elle restera l'un des garants de l'application efficace de la Convention européenne des droits de l'homme dans l'espace humanitaire et légal allant de l'Atlantique au Pacifique », indique le site ministériel.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L'Union européenne supprime les visas pour l'Ukraine
    Bruxelles et HRW préoccupés par le blocage des sites russes en Ukraine
    Pour Berlin, l’Ukraine, qui tente de rejoindre l’UE, contrevient aux valeurs européennes
    Tags:
    Convention européenne des droits de l'homme, droits de l’homme, diplomatie, Conseil de l'Europe, Sergueï Lavrov, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik