International
URL courte
30528
S'abonner

Donald Trump est le premier Président américain à se rendre sur un des plus hauts lieux du judaïsme, le Mur des Lamentations, à Jérusalem.

Lors de son déplacement en Israël, le Président des États-Unis a prié au Mur des Lamentations à Jérusalem, devenant le premier chef d'État américain en exercice à s'y rendre.

Il s'est promené à pied dans la vieille ville de Jérusalem sans être accompagné d'un dirigeant israélien.

​En arrivant sur le lieu, Donald Trump, portant une kippa noire, a posé sa main droite sur le mur et a déposé un morceau de papier entre les pierres, conformément à la tradition. Normalement, les gens écrivent dans ces notes des prières ou des vœux. L'épouse de M. Trump, Melania, et leur fille Ivanka, qui est aussi sa conseillère à la Maison Blanche, se sont rendues dans la partie réservée aux femmes.

Le Mur des Lamentations se trouve à Jérusalem-Est, partie palestinienne dont Israël s'est emparé pendant la guerre de Six jours en 1967 et qu'il a annexée en 1980.

Avant de se rendre au site sacré pour les juifs, la famille Trump avait visité le Saint-Sépulcre, lieu le plus sacré du christianisme, aussi situé à Jérusalem-Est.

Le Président américain a entamé sa première tournée à l'étranger le 20 mai. Son programme comprend l'Arabie saoudite, Israël, l'Italie, le Vatican et la Belgique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Arabie saoudite et Emirats versent 100 M USD à la fondation d’Ivanka Trump
Magie noire et satanisme: le Net s’en prend à Trump en Arabie saoudite
Ivanka Trump bientôt mariée à un Saoudien?
À Riyad, Donald Trump se laisse entraîner dans la danse au sabre
Trump sera logé dans un «abri» à Jérusalem
Tags:
prières, kippa, mur, Melania Trump, Donald Trump, Jérusalem, Israël, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook