International
URL courte
1494
S'abonner

La tension monte entre les autorités espagnoles et les indépendantistes catalans. Mariano Rajoy, le chef du gouvernement central a violemment critiqué ces derniers pour avoir élaboré une loi de rupture qui serait appliquée au cas où l’Espagne bloquerait le déroulement du référendum sur l’indépendance prévu en septembre.

« Le chantage et la menace ainsi brandies sont intolérables », a déclaré Mariano Rajoy devant la presse. Le chef du gouvernement espagnol faisait référence au projet de loi de transition juridique mis au point par le gouvernement régional de Catalogne. M. Rajoy a donc vivement critiqué les Catalans pour ce « mécanisme de détachement immédiat » qui va selon lui éliminer l'État de droit, lors d'une conférence organisée à la mairie de Madrid.

Il accuse en outre le chef du gouvernement régional de Catalogne, Carles Puigdemont, de préparer « l'éclatement de l'Espagne telle qu'elle est aujourd'hui ».

Selon El Pais, le projet de transition juridique, baptisé loi de rupture, a déjà été créé par les indépendantistes catalans. Ainsi, si le gouvernement espagnol empêchait la tenue du référendum sur l'indépendance de la Catalogne, fixé au 17 septembre, la loi entrera en vigueur dans sa totalité et dès que le parlement établira qu'un blocus a lieu.

Le but de ce document donc est de servir de Constitution pour la Catalogne durant deux mois. Cette période serait nécessaire au parlement catalan pour lancer le processus institutionnel qui transformerait la région en république parlementaire. Il est également inscrit dans la loi qu'en devenant indépendante, la Catalogne resterait membre de l'Union européenne.

Les autorités catalanes, ainsi que certaines organisations non gouvernementales, estiment que la Catalogne doit être indépendante de l'Espagne et entreprennent depuis de longues années des mesures dans ce sens, que les autorités espagnoles et le Tribunal constitutionnel considèrent comme illégitimes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Barcelone: manifestation pour que la Catalogne reste en Espagne
Le tribunal constitutionnel espagnol ordonne à la Catalogne de permettre la corrida
Le consul de Lettonie en Espagne accusé de soutien à la Catalogne
Catalogne: des centaines de milliers de manifestants exigent la sécession
Le Tribunal supérieur de Catalogne rejette les plaintes contre la déclaration de rupture
Tags:
Constitution, indépendance, référendum, Mariano Rajoy, Catalogne, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook