International
URL courte
Attentat de Manchester (mai 2017) (59)
1231
S'abonner

L'auteur de l'attentat suicide à Manchester, Salman Abedi, était connu des services de sécurité avant son passage à l'acte, a révélé mercredi la ministre britannique de l'Intérieur Amber Rudd.

Le lendemain de l'attaque de Manchester, la police britannique a révélé le nom de l'auteur de l'attentat, Salman Abedi, un Britannique d'origine libyenne. Dans une interview accordée à la BBC, la secrétaire au Home Office Amber Rudd a confirmé que Salman Abedi était connu des services de sécurité britanniques avant son passage à l'acte.

« C'est quelqu'un qu'ils (services de renseignement) connaissaient », a déclaré Mme Rudd à la BBC à propos de l'auteur de l'attentat qui a fait 22 morts et 59 blessés lundi soir à Manchester.

Elle a en outre fait remarquer que le kamikaze n'avait pas agi seul, soulignant que l'attentat qui a visé le concert pop était « plus sophistiqué que d'autres ».

« C'était une occasion dévastatrice, elle était plus sophistiquée que d'autres attaques que nous avons vues auparavant, et il semble probable qu'il n'a pas agi seul », a-t-elle déclaré sur les ondes de la BBC.

Le niveau d'alerte terroriste est passé mardi de « grave » à « critique » au Royaume-Uni au lendemain de l'attaque à Manchester, a annoncé mardi soir à Londres la Première ministre britannique Theresa May. La ministre de l'Intérieur a précisé que ces renforts comprendraient jusqu'à 3 800 soldats.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Attentat de Manchester (mai 2017) (59)

Lire aussi:

L’Université de Salford à Manchester évacuée à cause d’un colis suspect
Attentat de Manchester: la campagne électorale au Royaume-Uni toujours suspendue
«Zéro contrôle»: des spectateurs fustigent la sécurité à la Manchester Arena
Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Tags:
terrorisme, Amber Rudd, Manchester, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook