Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump inscrit la Russie sur la liste des principales menaces de l'Otan

    © AFP 2019 Nicholas Kamm
    International
    URL courte
    15017163
    S'abonner

    Aux yeux de Donald Trump, la Russie constitue une menace pour l'Otan, au même titre que la migration et le terrorisme. La veille de cette déclaration, le Président US a en outre évoqué la nécessité de tenir «la Russie pour responsable de ses actions en Crimée». Un sénateur russe a réagi, pointant que Trump s'inscrivait dans la logique de Bruxelles.

    En visite à Bruxelles à l'occasion du sommet de l'Otan, le Président Donald Trump a dressé la liste des principales menaces à l'Alliance atlantique. Or, la « menace russe » y tient une place aux côtés du terrorisme et de la migration.

    « À l'avenir, l'Otan devrait se focaliser sur le terrorisme, la migration et sur les menaces émanant de la Russie, de l'est et du sud », a-t-il déclaré.
    L'intervention du Président a été diffusée par les chaînes de télévision américaines.

    Les déclarations hostiles à la Russie prononcées par Donald Trump se succèdent au cours de sa tournée en Europe. Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a déjà pointé que le Président américain s'inscrivait dans la logique de Bruxelles, ce qui était contreproductif et ne garantissait qu'une impasse dans les relations.

    Deux sujets principaux ont été inscrits à l'ordre du jour du sommet de l'Otan qui se déroule à Bruxelles : la lutte contre le terrorisme et la répartition du fardeau financier entre les pays membres de l'Alliance.

    À la veille de la rencontre, le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg, a annoncé que les ambassadeurs des pays membres avaient approuvé l'adhésion de l'Otan à la coalition anti-Daech, menée par les États-Unis. La décision finale à ce sujet doit être adoptée lors du présent sommet.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Trump: «l'Otan est obsolète»
    Si Trump normalise les relations avec Moscou, plus besoin de renforcer l'Otan
    Trump et Macron se rencontreront au sommet de l'Otan à Bruxelles
    Tags:
    migration, menace russe, terrorisme, menaces, OTAN, Donald Trump, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik