International
URL courte
10113
S'abonner

Le Président américain Donald Trump a annoncé à ses partisans son intention de faire en sorte que les États-Unis quittent l’Accord de Paris sur le climat. La décision définitive sera prise la semaine prochaine.

Donald Trump a informé son entourage, y compris l'administrateur de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis, Scott Pruitt, de son intention de quitter l'Accord de Paris, a indiqué Axios Media.

Le Président américain a également écrit sur Twitter qu'il prendrait la décision définitive concernant cet Accord la semaine prochaine.

James Mattis, secrétaire à la Défense des États-Unis, a de son côté noté que le dirigeant américain était « ouvert » à la discussion sur ce sujet.

Lors du sommet du G7 en Italie, les chefs de gouvernement ont tenté d'adopter une position commune dans la lutte contre le changement climatique. Néanmoins, ils ont dû reconnaître leur défaite face à la position des États-Unis, qui ont refusé de rejoindre le consensus sur l'Accord de Paris.

Au cours de la course présidentielle, Donald Trump a déclaré qu'il était nécessaire de revoir l'Accord de Paris sur le climat. Selon lui, les actions des autorités américaines dans le domaine de l'écologie auraient influencé d'une manière négative le domaine énergétique du pays. Après l'élection, Trump a déclaré qu'il n'avait pas encore déterminé s'il fallait retirer son pays de l'Accord de Paris ou non.

Les représentants de 195 pays ont adopté en 2015 à Paris un accord-cadre sans précédent pour limiter le réchauffement de la planète qui remplacera le Protocole de Kyoto après 2020. L'accord prévoit de limiter la hausse de la température de la planète « bien en deçà de 2°C » par rapport à l'ère préindustrielle d'il y a 150 ans, de revoir obligatoirement les engagements « tous les 5 ans » et d'accorder une aide financière aux pays du Sud menacés par le réchauffement climatique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Donald Trump écoutait-il vraiment le Premier ministre italien?
Entre pouvoir et intérêts nationaux US, Trump a choisi, estime un sénateur russe
Trump préfère les palais d'or arabes à ses alliés de l'Otan
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Tags:
accord, réchauffement climatique, climat, COP 21, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook