International
URL courte
1223
S'abonner

Une mystérieuse poudre blanche dispersée samedi lors d’une manifestation d’opposition à Tirana, en Albanie, serait à l’origine de l’empoisonnement de plus de 70 personnes.

76 personnes, y compris Lulzim Basha, leader du Parti démocrate d'Albanie (opposition), ont sollicité dimanche une aide médicale avec les symptômes d'un empoisonnement au lendemain d'un rassemblement électoral organisé à l'initiative de l'opposition à Tirana, a annoncé le journal Tirana Times.

« Les patients présentent les signes d'un empoisonnement, tels qu'une irritation des yeux et des manifestations cutanées niveau du visage et du cou. Dans un certain nombre de cas il s'agit d'une intoxication respiratoire », lit-on dans un communiqué du ministère albanais de la Santé cité par Tirana Times.

Sur 76 participants de la manifestation ayant consulté, une majorité, dont le leader du Parti démocrate d'Albanie, a pu regagner son domicile après avoir reçu l'aide médicale appropriée. Neuf militants sont toujours en observation.

Selon les médecins qui ont examiné les patients, leurs vies ne sont pas menacées. Les victimes elles-mêmes ont raconté qu'une sorte de poudre blanche était apparue dans l'air lors du discours prononcé par Lulzim Basha.

Il y a une semaine, le Président albanais Bujar Nishani a reporté la tenue des prochaines élections législatives du 18 au 25 juin, pour réaliser les ententes intervenues entre le chef du Parti socialiste, Edi Rama, et le chef du Parti démocrate, Lulzim Basha.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L’Albanie et le Kosovo se réuniront-ils?
La magie de l'Albanie
Soros a donné des instructions à Hillary Clinton pour mater les émeutes en Albanie
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
élections législatives, élections, manifestation, Tirana, Albanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook