Ecoutez Radio Sputnik
    James Mattis

    Pour le chef du Pentagone, une guerre avec la Corée du Nord serait le pire des scénarios

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    36553

    Étant donné la densité de la population de Séoul, un conflit dans la péninsule coréenne entraînerait des pertes humaines colossales, estime le secrétaire américain à la Défense James Mattis.

    Un 3e porte-avions US dans le Pacifique pour dissuader la Corée du Nord
    © REUTERS / Sean M. Castellano/Courtesy U.S. Navy
    Si une guerre entre les deux Corées éclatait, le nombre de victimes serait considérable vu les armements dont dispose Pyongyang et la densité de population de Séoul, a déclaré le chef du Pentagone James Mattis à la chaîne américaine CBS.

    « Un conflit avec la Corée du Nord serait certainement le pire des scénarios pour un grand nombre de personnes… Le régime nord-coréen a des centaines de pièces d'artillerie et des lance-roquettes à portée de l'une des villes les plus densément peuplées du monde, à savoir la capitale de la Corée du Sud », a-t-il indiqué.

    James Mattis, a également ajouté que l'éventualité d'un conflit dans la péninsule coréenne représentait une menace pour la Chine et la Russie.

    « Ce régime est une menace pour la région, pour le Japon et pour la Corée du Sud. En cas de guerre, ce sera une menace pour la Chine et la Russie. Pire, si un affrontement direct éclate et si nous ne sommes pas en mesure de résoudre cette situation par des moyens diplomatiques, ce sera une catastrophe », a ajouté le chef du Pentagone.

    Samedi 27 avril, James Mattis ainsi que d'autres hauts responsables américains ont publié une déclaration dans laquelle les États-Unis se déclarent ouverts aux pourparlers sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

    La Corée du Nord a réalisé le 21 mai un nouveau tir de missile de moyenne portée. Un projectile a été lancé à partir d'un endroit situé près de Pukchang, d'après l'état-major interarmées sud-coréen. Selon l'armée sud-coréenne, le missile a effectué un vol de 500 km et aurait fini sa course dans la mer du Japon. Un responsable de la Maison-Blanche a de son côté affirmé que Pyongyang avait tiré un « missile balistique de moyenne portée ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Ce successeur franco-hispano-allemand du Rafale a été dévoilé au Salon du Bourget (images)
    Attaque contre la Russie: le New York Times met en garde Trump après ses accusations de «haute trahison»
    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Tags:
    victimes, guerre, James Mattis, Corée du Sud, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik