International
URL courte
39479
S'abonner

Pour prouver que la voix d'un peuple ne peut rien changer si Bruxelles a déjà fait son choix, le Sénat des Pays-Bas a ratifié l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne contre lequel la majorité de la population néerlandaise s'est prononcée lors d'un référendum en avril 2016.

En dépit du référendum qui s'est tenu en avril 2016 et lors duquel les Néerlandais se sont prononcés contre l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE, le Sénat des Pays-Bas l'a ratifié mardi 30 mai en présence du Premier ministre Mark Rutte et du ministre des Affaires étrangères Bert Koenders.

Dans une interview à Sputnik, le porte-parole de la Chambre haute du Parlement a indiqué que le nombre de partisans de l'accord était deux fois plus élevé que celui de ses adversaires.

En février, le document a été ratifié par la Chambre basse du Parlement. Maintenant, l'accord doit être signé par le Roi et le ministre des Affaires étrangères, puis le document sera publié dans le journal officiel du pays.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker prévoit que la procédure de ratification de l'accord sera achevée avant le sommet Ukraine-Union européenne au mois de juillet.

« Par le vote d'aujourd'hui au Sénat néerlandais nous envoyons à nos amis ukrainiens un signal important depuis les Pays-Bas et depuis l'ensemble de l'Union européenne : la place de l'Ukraine est en Europe, l'avenir de l'Ukraine est lié à l'Europe », a-t-il déclaré.

Le référendum sur l'association entre l'Ukraine et l'Union européenne a eu lieu aux Pays-Bas le 6 avril 2016. Ses résultats définitifs ont été publiés le 12 avril. 61 % des votants se sont prononcés contre l'accord d'association, soutenu par un peu plus de 38 %. Un taux de participation de 32 % a permis de considérer le référendum comme valide, bien que son résultat soit non-contraignant.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Moscou explique la condition sine qua non de son recours à l’arme nucléaire
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Tags:
Accord d'association Ukraine-UE, Mark Rutte, Bert Koenders, Pays-Bas, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook