Ecoutez Radio Sputnik
    Salves d'artillerie contre Daech en Syrie

    Homs: l’armée arrache à Daech le contrôle d’entrepôts d’armes «Made in USA»

    © Sputnik. Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    471494

    L’armée syrienne continue à progresser en direction de Der ez-Zor. Lors d’une offensive, l’armée gouvernementale syrienne appuyée par des forces alliées a réussi à reprendre aux terroristes de Daech des importants entrepôts d’armes. Une source informée a raconté à Sputnik que les armements avaient été fabriqués aux États-Unis.

    L'armée gouvernementale syrienne et ses forces alliées ont repris au groupe terroriste Daech des entrepôts avec des armes américaines dans l'est de la province de Homs, a déclaré à Sputnik une source informée.

    « Les troupes gouvernementales et leurs alliés, au cours d'une offensive dans l'est de la province de Homs, ont pris le contrôle d'entrepôts avec des armes fabriquées aux États-Unis », a-t-elle raconté.

    L'armée syrienne continue son offensive dans le désert syrien de Palmyre en direction de Deir ez-Zor et de la frontière le long de la zone frontalière syro-jordanienne. Au total, depuis le début des opérations dans la province orientale de Homs, plus d'un millier de kilomètres carrés ont été libérés des terroristes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Syrie: l'armée reprend le contrôle de 12 localités dans la province d'Alep
    «Plus aucun terroriste» à Homs, selon un député syrien
    Homs: la vie reprend progressivement son cours à Al-Waer, libéré du joug islamiste (Vidéo)
    L’armée syrienne refoule Daech à Deir ez-Zor (vidéo)
    Tags:
    offensive, entrepôt d'armes, terrorisme, Homs, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik