International
URL courte
17448
S'abonner

Au moins sept personnes sont mortes et plusieurs ont été blessées lors d’une fusillade à l'intérieur du Parlement iranien. Quatre otages sont retenus dans le batiment. Des sources différentes annoncent qu’il y aurait jusqu’à quatre agresseurs. L’un des assaillants a quitté le Parlement avant d'ouvrir le feu dans les rues.

Une fusillade a eu lieu mercredi à l'intérieur du Parlement iranien. Selon l'agence Mehr, sept personnes sont mortes, huit blessées. Quatre otages sont retenus dans le batiment.

​Premières images après la fusillade au Parlement iranien

 

Le bruit des coups de feu à l'intérieur du Parlement peut être entendu sur cette vidéo

Des medias locaux indiquent qu’il y a un seul assaillant, qui a déjà été arrêté par la police.

L'un des agresseurs à l'intérieur du Parlement

​Selon d’autres sources, quatre assaillants auraient entamé une fusillade à l’intérieur du Parlement iranien. L’agence ISNA affirme qu’ils ont fait irruption à 10h30, heure locale, et ont ouvert le feu contre les agents de sécurité. Un guardien est mort. Actuellement, les quatre assaillants seraient bloqués dans la chancellerie du Parlement.

​L'agence FARS déclare que l'un des agresseurs est un kamikaze. Il est actuellement encerclé par les services de sécurité. D'autre a quitté le Parlement avant d'ouvrir le feu dans les rues.

L'agence Tasnim informe que l'un des agresseurs aurait été éliminé.

Suite aux attaques dans le Parlement, le ministère iranien de l'Intérieur se réunira en urgence aujourd'hui.

Les travaux de la session parlementaire continueront malgré l'incident, souligne l'agence Mehr.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Téhéran: attentat suicide au mausolée de l'ayatollah Khomeini, plusieurs blessés
Pourquoi Véran a-t-il autorisé l’allongement du délai entre les deux doses des vaccins Moderna et Pfizer?
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Sofagate: Charles Michel s’est repassé «150 fois le film» et «ne dort pas bien»
Tags:
attaque, meurtre, fusillade, Téhéran, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook