International
URL courte
7250
S'abonner

Condamnant les récentes actions de la coalition US, qui ont causé la mort de dizaines de civils en Syrie, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a demandé d’agir de manière plus attentive, une stratégie militaire pareille étant «irresponsable et inacceptable».

La Russie appelle la coalition internationale dirigée par les États-Unis à planifier plus minutieusement ses frappes aériennes contre les terroristes en Syrie afin d'éviter les pertes parmi la population civile, a déclaré à la presse la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

« Pour la énième fois, nous appelons les dirigeants de la coalition internationale à planifier plus minutieusement les frappes aériennes prévues par les participants de la Coalition sur les positions des terroristes en Syrie », a indiqué Maria Zakharova.

« Nous avons précisé à maintes reprises que les actions hâtives ne font qu'aggraver les souffrances des civils syriens, le nombre de victimes augmentant de jour en jour », a-t-elle ajouté.

La porte-parole de la diplomatie russe a rappelé que la dernière frappe aérienne de la coalition internationale dirigée par les États-Unis à Raqqa avait tué plus de 30 civils qui essayaient justement de fuir le territoire contrôlé par Daech.

Selon Maria Zakharova, une « tactique militaire aussi irresponsable est inacceptable » pour l'Alliance antiterroriste.

Damas s'est déjà adressée au secrétaire général de l'Onu ainsi qu'au Conseil de sécurité et a appelé à condamner les actions de la coalition, qui ont causé la mort de civils syriens.

Selon le ministère syrien des Affaires étrangères, ces actes contredisent les objectifs de la lutte contre le terrorisme, les droits de l'homme, le droit international, ainsi que la Charte de l'Onu.

Les États-Unis et leurs alliés effectuent des frappes contre les positions de Daech en Irak et en Syrie depuis 2014. En Syrie, l'opération est menée sans l'autorisation du gouvernement de ce pays. En Irak, la coalition soutient l'armée du pays dans son offensive sur la ville de Mossoul, occupée par les terroristes.

Lire aussi:

«Les aveux tardifs» des militaires US sur les centaines de civils tués en Irak
Moscou pointe du doigt l'intox US sur le «crématorium syrien»
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Tags:
morts, civils, frappe aérienne, Maria Zakharova, Raqqa, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook