Ecoutez Radio Sputnik
    James Comey

    Ex-directeur du FBI: Trump n’a pas ordonné de clore l’enquête sur Flynn

    © AP Photo/ Carolyn Kaster
    International
    URL courte
    11415
    S'abonner

    L’ex-directeur du FBI américain James Comey, limogé par Donald Trump, affirme ne pas avoir reçu d’ordre du Président US d’abandonner l’enquête sur les connexions russes présumées de Michael Flynn. Selon lui, c’était une suggestion.

    Le Président américain Donald Trump n'a pas ordonné de mettre un terme aux investigations visant son ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, mais il a espéré que cela serait fait, a affirmé jeudi l'ancien directeur du Bureau fédéral d'enquête (FBI) James Comey lors des auditions au Sénat.

    « Je l'ai pris pour un ordre. Quand le Président des États-Unis dit "j'espère", je le considère comme un ordre », a indiqué M. Comey avant de préciser que les mots « j'ordonne » n'avaient pas été prononcés.

    M. Comey, limogé avec fracas par Donald Trump, a en outre déclaré que le FBI n'avait pas mené d'enquête concernant le Président, mais que le chef de l'État lui avait proposé en février de classer les enquêtes sur les connexions russes de Michael Flynn et sur l'ingérence russe présumée dans l'élection présidentielle.

    Michael Flynn a démissionné le 13 février dernier sur fond d'accusations sur ses contacts avec la Russie en décembre 2016 alors que le Président Barack Obama était encore en fonction. Les médias affirmaient que M. Flynn avait évoqué l'éventuelle levée des sanctions américaines contre Moscou lors d'entretiens avec l'ambassadeur de Russie à Washington Sergueï Kisliak. M. Flynn a rejeté ces accusations. Le Kremlin a confirmé que MM. Flynn et Kisliak avaient effectivement tenu des entretiens, avant de déclarer que leur teneur était mal interprétée.

    Lire aussi:

    Ex-chef du FBI: pour Trump, Flynn n'a «commis aucune erreur» dans ses contacts avec Moscou
    He'll be back: Michael Flynn bientôt de retour à la Maison-Blanche?
    Tags:
    enquête, Sénat des États-Unis, FBI, Donald Trump, James Comey, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik