Ecoutez Radio Sputnik
    Israël

    Israël tente de persuader Moscou d’établir son ambassade à Jérusalem après l’hésitation US

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    181052

    Alors que Donald Trump tarde à tenir sa promesse de campagne concernant l’établissement de l’ambassade américaine à Jérusalem, Israël s’est adressé à la Russie avec la même suggestion. Moscou l’a rejetée demandant un accord entre Israéliens et Palestiniens sur le statut de Jérusalem.

    Le ministre israélien de Jérusalem et de l'Intégration, Zeev Elkin, a appelé la Russie à devenir le premier pays au monde à déplacer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. Israël cherche à obtenir l'appui de Moscou sur la question du statut litigieux de Jérusalem, étant donné que Washington a décidé de prendre son temps et ne pas y établir son ambassade.

    « Je ne peux pas m'empêcher de vous proposer de profiter de ce répit de six mois pris par le Président américain, et de gagner et de devenir le premier pays à transférer son ambassade à Jérusalem dans le cadre de cette opposition amicale constante entre les États-Unis et la Russie et d'ouvrir l'ambassade de Russie à Jérusalem dès cette année », a appelé M. Elkin, en prenant la parole lors d'une réception à l'occasion de la fête nationale russe qui aura lieu le 12 juin.

    Le statut non résolu de la ville et la sensibilité de cette question pour les relations avec le monde arabo-musulman ont forcé le Président américain, Donald Trump, d'aller à l'encontre de sa promesse de campagne et de reporter au moins à six mois un possible transfert de l'ambassade, qui se trouve actuellement à Tel Aviv.

    En février 2017, le ministère russe des Affaires étrangères avait indiqué que la Russie considérait Jérusalem-Est comme la capitale du future État palestinien et Jérusalem-Ouest, la capitale d'Israël.

    Israël a déclaré Jérusalem sa « capitale éternelle et indivisible », y compris les quartiers de l'est et du centre historique, pris à la Jordanie et puis annexés, il y a un demi-siècle. La communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion et considère le statut de la ville comme l'un des problèmes fondamentaux du conflit au Proche-Orient qui doivent être résolus sur la base d'un accord avec les Palestiniens, qui réclament la partie orientale de Jérusalem. À cet égard, toutes les ambassades étrangères, y compris celles des États-Unis et de la Russie, sont situées à Tel Aviv.

    Selon le ministère russe des Affaires étrangères, l'ambassade russe en Israël ne pourra être déplacée à Jérusalem avant que les deux parties en conflit, la Palestine et Israël, ne règlent totalement leurs divergences sur le statut de la ville.

    Lire aussi:

    Trump sera logé dans un «abri» à Jérusalem
    Israël réprimande l'ambassadeur turc après les propos d'Erdogan sur Jérusalem
    Enhardi par l'arrivée de Trump, Israël veut construire 566 logements à Jérusalem-Est
    La Palestine ne reconnaîtra plus Israël si Trump transfère l'ambassade US à Jérusalem
    Les Présidents allemands et israéliens réunis à Jérusalem autour d'une bière
    Tags:
    Palestiniens, processus de paix palestino-israélien, ambassade, Jérusalem, Tel Aviv, Israël, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik