International
URL courte
122
S'abonner

La plupart des conservateurs britanniques sont favorables à la démission de Theresa May, Première ministre du Royaume-Uni, suite aux résultats «catastrophiques» des élections législatives anticipées. D’ailleurs, l’un des directeurs de cabinet de Mme May, Nick Timothy, qui a été un stratège de sa campagne électorale, a déjà démissionné.

N'ayant pas réussi à avoir la majorité absolue à la Chambre des communes (chambre basse du Parlement britannique) lors des élections législatives anticipées, les membres du Parti conservateur s'en prennent à la Première ministre britannique Theresa May.

Ainsi, selon le sondage réalisé par le site conservativehome.com, auprès d'un échantillon de 4 763 personnes au lendemain de la publication des résultats officiels, la majorité des conservateurs (59,48%) souhaitent que Mme May démissionne alors que 36,66% sont favorables à qu'elle continue d'exercer ses fonctions.
Par ailleurs, l'un des directeurs de cabinet de la Première ministre, Nick Timothy, dirigeant sa campagne électorale, a déjà démissionné avouant « sa part de responsabilité dans la défaite », a indiqué le même site.

Mi-avril, Theresa May a convoqué des législatives anticipées dans le but de renforcer ses positions, toutefois aucune formation politique n'est parvenue à obtenir la majorité absolue de 326 sièges. D'après les derniers résultats, le Parti conservateur obtient 318 mandats (-12), le Parti travailliste 262 (+30), les Libéraux-démocrates 12 (+4), le Parti unioniste démocrate 10 (+2), le Parti national écossais (SNP) 35 (-21), les Verts 1, le Plaid Cymru 4 (+1), le Sinn Fein 7 (+3), les indépendants 1 (inchangé).

Le taux de participation lors des élections législatives a été le plus élevé enregistré depuis 25 ans au Royaume-Uni: plus de 32 millions de Britanniques se sont rendus aux urnes (68,7 %).

Lire aussi:

Après Jeremy Corbyn, le chef des Libéraux-démocrates appelle Theresa May à démissionner
Snowden explique pourquoi May a perdu sa majorité absolue
Grande-Bretagne: Theresa May promet «une période de stabilité»
Jeremy Corbyn appelle Theresa May à démissionner
Royaume-Uni: le pari perdu de May affaiblit la livre sterling
Tags:
vote anticipé, opinion, élections législatives, démission, sondage, Theresa May, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook