Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May

    Deux conseillers de Theresa May jettent l’éponge

    © REUTERS / Toby Melville
    International
    URL courte
    Législatives anticipées au Royaume-uni (2017) (26)
    0 40
    S'abonner

    Après la déconvenue, l’heure des comptes: deux chefs de cabinet de Theresa May ont annoncé le 10 juin leur démission après la perte par les Conservateurs de leur majorité absolue au Parlement.

    Nick Timothy, l'un des principaux conseillers de la Première ministre britannique Theresa May, a publié samedi sur le site ConservativeHome une lettre dans laquelle il annonce sa démission.

    « Il est évident que les résultats des législatives constituent une grande frustration », a-t-il souligné. « J'assume mes responsabilités pour mon rôle dans cette campagne électorale qui était de superviser notre programme politique ».

    Une autre conseillère de Mme May, Fiona Hill, a également jeté l'éponge. Dans sa lettre, elle affirme qu'elle a eu « du plaisir à servir au sein du gouvernement et à travailler avec un Premier ministre aussi excellent».

    Mi-avril, Theresa May a convoqué des législatives anticipées dans le but de renforcer ses positions, toutefois aucune formation politique n'est parvenue à obtenir la majorité absolue de 326 sièges à l'issue des élections législatives anticipées de jeudi.

    D'après les derniers résultats, le Parti conservateur obtient 318 mandats (-12), le Parti travailliste — 262 (+30), les Libéraux-démocrates — 12 (+4), le Parti Démocratique unioniste 10 (+2), le Parti national écossais (SNP) — 35 (-21), les Verts — 1, Parti du pays de Galles — 4 (+1), Sinn Fein — 7 (+3), Independents 1 (inchangé).

    Le taux de participation lors des élections législatives a été le plus élevé enregistré depuis 25 ans au Royaume-Uni: plus de 32 millions de Britanniques se sont rendus aux urnes (68,7 %).

     

    Dossier:
    Législatives anticipées au Royaume-uni (2017) (26)

    Lire aussi:

    Résultats préliminaires des législatives au Royaume-Uni en temps réel
    Élections législatives UK: même Nostradamus aurait prédit «the end of May»
    Tous contre May: une nouvelle tendance lors des législatives britanniques selon un sondage
    Tags:
    conseillers, démission, Theresa May, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik