Ecoutez Radio Sputnik
    Doha

    Qatar: Berlin voit des prémisses de guerre dans le Golfe

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (97)
    33430

    Bien renseigné sur la situation dans le Golfe, le chef de la diplomatie allemande n'exclut pas que la crise autour du Qatar puisse déboucher sur une guerre dans la région.

    La crise diplomatique autour du Qatar pourrait déboucher sur une guerre dans le Golfe, a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel dans une interview parue dimanche dans le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

    « Le risque existe que cette crise dégénère en une guerre », a-t-il constaté, cité par les médias locaux.

    Et d'ajouter que par les discussions qu'il a eues cette semaine avec ses homologues, notamment saoudien, qatari, turc et iranien, il savait à quel point la situation était grave.

    Ceci étant dit, le chef de la diplomatie allemande n'exclut pas la possibilité de résoudre la crise.

    Lundi 5 juin, l'Arabie saoudite, Bahreïn, l'Égypte et les Émirats arabes unis, suivis du Yémen, ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, lui fermant leur espace aérien et leurs frontières terrestres et maritimes. Les pays ont justifié la rupture de leurs relations avec Doha par son « soutien au terrorisme », dont Al-Qaïda, Daech et la confrérie des Frères musulmans. Ensuite, une série d'autres pays ont suivi l'exemple, rompant leurs relations diplomatiques avec Doha.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a fait part des « préoccupations » de Moscou face à la situation autour du Qatar et a promis que la Russie ferait tout son possible pour favoriser une entente entre les parties impliquées dans la crise.

    Dossier:
    Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (97)

    Lire aussi:

    Crise du Qatar: pas d’impact sur l’accord au sein de l’Opep
    Moscou préoccupé par la situation autour du Qatar
    Le Qatar appelle au dialogue pour résoudre la crise dans le Golfe
    Tags:
    guerre, Sigmar Gabriel, Qatar, Arabie Saoudite, Turquie, Iran, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik