International
URL courte
10180
S'abonner

L'ambassadeur de Russie à Washington s’est déclaré confiant quant à l’avenir des relations russo-américaines, soulignant que les États-Unis finiront par comprendre que la coopération avec Moscou était mutuellement profitable.

Les États-Unis renonceront tôt ou tard à la confrontation avec la Russie et reviendront à la coopération avec Moscou, car les deux pays sont capables de parachever beaucoup plus ensemble que séparément, a déclaré samedi l'ambassadeur russe aux États-Unis Sergueï Kissliak en marge de la conférence des organisations de compatriotes russes au Centre de Russie pour la science et la culture à Washington.

« Je ne suis pas un optimiste naïf, mais je crois que la vie fera en sorte que les Américains réalisent qu'ensemble avec la Russie ils peuvent faire beaucoup plus à l'échelle mondiale qu'en s'agissant contre elle », a estimé le diplomate.

En échangeant avec les journalistes, M. Kissliak a plus tard déclaré que sa position avait été « fondée sur le bon sens ».

« Les Américains traversent actuellement une étape difficile de leur vie politique. Vous êtes capables juger par vous-mêmes du nombre de toutes sortes de confrontation ici aux États-Unis, et malheureusement, dans ce contexte les relations russo-américaines deviennent victime de toutes ces péripéties », a-t-il estimé.

Son Excellence a ajouté que Moscou et Washington avaient « objectivement » beaucoup d'intérêts communs, soulignant que ceci servira de base pour le renouvèlement de la coopération.
Toutefois, à l'heure actuelle, la Russie n'est pas en mesure de donner une prévision claire au sujet de l'agenda des relations russo-américaines, a conclu M. Kissliak.

Lire aussi:

Russie et USA auraient mené des négociations secrètes sur la Syrie
Un tiers des cyberattaques frappant la Russie viennent des USA
Le Kremlin explique la dégradation des relations entre la Russie et les USA
USA, Russie: «Deux puissances nucléaires ne peuvent avoir un tel niveau de relations»
Tags:
dialogue russo-américain, relations bilatérales, diplomatie, Sergueï Kisliak, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook