Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel et  Emmanuel Macron

    Merkel félicite Macron pour le «grand succès» de son parti

    © REUTERS / Fabrizio Bensch
    International
    URL courte
    Législatives 2017 en France (55)
    15214
    S'abonner

    La chancelière allemande Angela Merkel a félicité dimanche soir le président français Emmanuel Macron pour le «grand succès» de son parti aux élections législatives.

    « Chancelière #Merkel: Mes félicitations sincères à @EmmanuelMacron pour le grand succès de son parti au 1er tour. Vote fort en faveur des réformes », a tweeté le porte-parole de Mme Merkel, Steffen Seibert.

    Le premier tour des législatives s'est tenu dimanche 11 juin. Selon les résultats définitifs en voix, le mouvement présidentiel, la République en marche (LREM) arrive nettement en tête (32,3 %), devant LR-UDI (21,5 %) et le FN (13,2 %). Le PS et son allié PRG obtiennent 9,5 % et sont légèrement devancés en voix par La France insoumise (11 %) de Jean-Luc Mélenchon.

    Le Parti socialiste, qui contrôlait la moitié de l'Assemblée sortante, s'effondrerait avec ses alliés autour de 15 à 40 sièges, soit encore moins que les 57 de la débâcle de 1993. C'est un « recul sans précédent de la gauche », a reconnu son premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, qui a mis en garde contre le risque de « l'unanimisme » au Parlement.

    Le taux d'abstention a établi un nouveau record depuis 1958, année des premières législatives de la Ve République. Selon le ministère français de l'Intérieur, 51,29 % des électeurs ne se sont pas déplacés, contre 42,78 % au premier tour des législatives de 2012, précédent record.

    Dossier:
    Législatives 2017 en France (55)

    Lire aussi:

    Bilan du premier tour des législatives: abstention record et victoire de LREM
    Législatives 2017: Valls, Mélenchon et Le Foll au second tour
    Benoit Hamon éliminé dès le premier tour des législatives
    Tags:
    message de félicitations, législatives françaises 2017, Steffen Seibert, Emmanuel Macron, Angela Merkel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik