International
URL courte
Incendie de la Grenfell Tower à Londres (15)
15202
S'abonner

Emprisonnée dans un immeuble rongé par les flammes, une femme a jeté son bébé depuis le 10e étage pour le sauver… Ce qui s’est passé ensuite relève du miracle.

Ils sautaient dans le vide, agitaient les bras et un linge blanc à la fenêtre. Les témoins et les rescapés d'un incendie mortel qui a ravagé une tour HLM à Londres, faisant au moins six morts, sont nombreux à partager les histoires totalement incroyables après le drame. Parmi eux, Samira Lamrani qui est devenue témoin d'un véritable miracle.

Alors que les flammes consumaient cette tour de 120 appartements sur 27 étages, raconte Samira, une femme qui se trouvait enfermée à l'intérieur a jeté par la fenêtre du 10e étage un bébé espérant que les personnes rassemblées en bas le rattraperaient.

«Les fenêtres étaient légèrement entrouvertes, une femme gesticulait laissant comprendre qu'elle allait jeter son bébé et priant de l'attraper», a-t-elle confié, citée par le Daily Mail.

« Un homme a accouru et a réussi à l'attraper », poursuit Samira, avant d'ajouter: l'histoire de cette femme n'était pas unique. Les gens criaient à l'aide de tous côtés, se rappelle-t-elle.

Un autre témoin raconte avoir vu un garçon d'environ cinq ans sauter depuis 5e ou 6e étage. « Une femme a pratiquement jeté son fils de la fenêtre. Je pense qu'il est OK. Je pense qu'il a seulement eu quelques os brisés et des contusions », a raconté la femme qui s'appelle Zara.

La tour, datant de 1974, était presque complètement calcinée mercredi matin après avoir brûlé une bonne partie de la nuit. Le gigantesque incendie a fait au moins six morts et une cinquantaine de blessées, selon un bilan encore provisoire annoncé par la police.

Dossier:
Incendie de la Grenfell Tower à Londres (15)

Lire aussi:

Un jet de cocktail Molotov provoque un incendie à Aubervilliers, 12 blessés
Un grave incendie volontaire frappe un collège à Grenoble
Allemagne: 37 blessés dans un incendie d’un centre d’accueil de réfugiés
Tags:
incendie, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook