Ecoutez Radio Sputnik
    Des drapeaux russe et américain

    Les nouvelles sanctions US visant Moscou sont «infondées»

    © Sputnik. Sergey Pyatakov
    International
    URL courte
    141740361

    A l'issue du rencontre avec son homologue français, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié d'«infondées» les nouvelles sanctions américaines visant Moscou.

    Le durcissement des sanctions contre la Russie, décrété par Washington aujourd'hui est «infondé» et ne fait que nuire à l'état général des relations bilatérales, a estimé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    «Cela n'améliore guère l'ambiance générale. Les sanctions sont de nouveau introduites sans aucun fondement», a déclaré le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue français Jean-Yves Le Drian.

    M.Lavrov a également dénoncé l'«obsession russophobe» des États-Unis.

    «Je ne peux rien dire si ce n'est que je regrette l'obsession russophobe de nos collègues américains qui dépasse toutes les limites», a-t-il déploré.

    Le ministre adjoint russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait de son côté déclaré que Moscou préparerait des mesures de rétorsion. Selon lui, en élargissant les sanctions antirusses, les États-Unis vont à l'encontre de leurs propres objectifs.

    Plus tôt dans la journée, le ministère américain des Finances a annoncé que les USA renforçaient leurs sanctions antirusses. Des mesures restrictives ont concerné 38 individus et entreprises russes.

    Le Sénat américain a approuvé mercredi 14 juin un projet de loi permettant au Président de sanctionner les sociétés qui ont ponctuellement investi plus d'un million de dollars dans la construction par la Russie de pipelines d'exportation ou ont accordé à la Russie des équipements, des technologies ou des services permettant de réaliser ces travaux. Selon le texte, le montant annuel maximal de ces transactions ne doit pas dépasser cinq millions de dollars (4,49 M EUR).

    Le texte propose également de réduire la durée de financement des banques russes qui sont déjà visées par les sanctions américaines de 90 à 14 jours, et celle des sociétés pétrogazières russes à 30 jours. En outre, le document interdit au Président américain Donald Trump de lever les restrictions sans le feu vert du Sénat.

    Lire aussi:

    Poutine serein face aux nouvelles sanctions US
    La Maison-Blanche veut conserver son droit de lever les sanctions antirusses
    Les sanctions européennes visant la Crimée prolongées d'un an
    PM du Luxembourg: les sanctions ne sont pas le seul sujet à discuter avec la Russie!

    Lire aussi:

    Un sénateur US dénonce les conséquences des nouvelles sanctions antirusses
    Les USA durcissent les sanctions contre des citoyens et entreprises russes
    Poutine: s’il n’y avait pas eu la Crimée, les USA auraient trouvé un autre prétexte
    Tags:
    relations bilatérales, sanctions antirusses, Sergueï Riabkov, Sergueï Lavrov, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik