International
URL courte
7110
S'abonner

La nouvelle initiative de Starbucks visant à recruter 2.500 réfugiés arrivés en Europe à la recherche d’une vie meilleure ne serait qu’un coup marketing, a déclaré à Sputnik Djordje Kuzmanovic, porte-parole sur les questions internationales et de défense de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle française.

Dans une interview accordée à Sputnik, Djordje Kuzmanovic, porte-parole sur les questions internationales et de défense de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle, a évoqué les enjeux de l'initiative de Starbucks, une chaîne de cafés implantée dans le monde entier, d'embaucher les réfugiés arrivés en Europe. Selon lui, il ne s'agirait que d'une stratégie marketing.

«C'est très sûrement un coup de com' [communication, ndlr] de cette multinationale, elle en a l'habitude», a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

Selon lui, tant que les réfugiés sont embauchés sous le droit français et non sous la directive européenne des travailleurs détachés, que leurs papiers sont en règle, et enfin, «que les salaires sont décents et correspondent aux rémunérations du secteur, il n'y aucun problème».

Pourtant, il a jouté que «Starbucks [échappait] à l'impôt en France, malgré des bénéfices records», ce qui pose «un élément d'alerte».

«Pour les réfugiés pris individuellement, c'est une chance de travailler. Mais nous surveillerons que cela ne soit pas utilisé pour maximiser les profits d'une multinationale sur le dos de réfugiés qui ont fui des guerres ou la misère économique», a conclu Djordje Kuzmanovic.

Martin Brok, président de Starbucks Europe, Afrique et Moyen-Orient, a annoncé mardi soir par le biais d'un communiqué, que le groupe allait recruter 2.500 réfugiés en Europe. Le groupe a précisé que le recrutement avait déjà commencé dans huit pays. D'ici 2022, l'enseigne prévoit d'embaucher 10.000 réfugiés dans 75 pays différents.

Lire aussi:

Réfugiés: l’UE s’apprête à sanctionner Prague, Varsovie et Budapest
Accueil de réfugiés: Bruxelles pas en droit de sanctionner la Pologne
Netanyahu veut fermer l'agence de l'Onu qui aide les réfugiés palestiniens
Allemagne: 37 blessés dans un incendie d’un centre d’accueil de réfugiés
Tags:
salaire, travail, réfugiés, recrutement, Starbucks, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook