International
URL courte
2413149
S'abonner

Une dizaine d’obus sont accidentellement tombés samedi dans la partie des hauteurs du Golan contrôlée par Israël. L’aviation israélienne a riposté frappant les positions de l’armée syrienne. Deux militaires syriens on été tués.

Les avions israéliens ont pris samedi pour cible les troupes et l'artillerie syriennes suite à la chute d'une dizaine d'obus sur le Golan contrôlé par Israël, a annoncé le service de presse de l'armée israélienne.

«Plus de 10 obus venant de Syrie sont tombés sur le territoire d'Israël. L'armée de l'air a réagi en attaquant les positions d'où sont partis les tirs. En outre, nous avons attaqué deux chars des troupes syriennes», a indiqué le service de presse dans un communiqué.

Selon la chaîne Al-Mayadeen, deux militaires syriens ont été tués lors du raid israélien.

Les militaires avaient antérieurement reconnu comme accidentelle la chute d'obus sur le Golan, tout en le qualifiant de «violation inacceptable de la souveraineté israélienne».

Israël a en outre déposé une plainte auprès de la Force des Nations unies chargée d'observer le dégagement (UNDOF en anglais).

​Personne n'a été blessé en Israël par les obus de mortier qui ont survolé la ligne de démarcation entre la Syrie et Israël lors des combat opposant les troupes gouvernementales syriennes à l'opposition armée près de Kuneitra.​

Ces dernières années, les avions israéliens ont assez souvent frappé les positions de l'armée gouvernementale syrienne en réaction à la chute d'obus sur des territoires contrôlés par Israël. Le dernier incident de ce type remonte à avril.

La Syrie et Israël, opposés lors de la guerre arabo-israélienne de 1948-1949, de la guerre des Six Jours en 1967, de la guerre du Kippour en 1973 et d'autres conflits, restent officiellement en état de guerre et n'ont pas de relations diplomatiques formelles. La ligne de cessez-le-feu sur le Golan était considérée comme relativement calme ces dernières années mais la situation s'est tendue avec la guerre en Syrie déclenchée en 2011.

Lire aussi:

Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
«Injectés ou éjectés?»: 10e acte de manifestations contre le pass sanitaire que Macron compte alléger - vidéo
Le canon Caesar toujours aussi performant: Prague proche d’en commander 52 unités
«Vite Mon Prénom», le site qui moque la proposition de Zemmour
Tags:
Syrie, Israël, Hauteurs du Golan, armée gouvernementale syrienne, aviation, artillerie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook