Ecoutez Radio Sputnik
    L’ancien ambassadeur américain à Moscou Michael McFaul

    Ex-ambassadeur des USA en Russie: ce fut un plaisir de travailler avec Sergueï Kisliak

    © Sputnik . Grigory Sissoev
    International
    URL courte
    573

    Sergueï Kisliak, ambassadeur de Russie aux États-Unis, quitte son poste après près d’une décennie de bons et loyaux services. À cet égard, Michael McFaul, ex-ambassadeur des USA en Russie, a déclaré qu’il avait apprécié de travailler avec son homologue russe, malgré des divergences d'opinion.

    L'ancien ambassadeur américain en Russie, Michael McFaul, a commenté le départ de l'ambassadeur russe aux États-Unis, Sergueï Kisliak, soulignant qu'il avait apprécié de travailler avec le diplomate russe, malgré leur divergence d'opinion sur la situation politique internationale.

    «Alors que l'ambassadeur Kisliak se prépare à quitter l'ambassade de Russie aux USA, je lui souhaite tout le meilleur. Au cours de mon service, j'ai aimé travailler avec lui, même si nous n'étions pas d'accord», a-t-il écrit sur sa page Twitter.

    McFaul était ambassadeur à Moscou entre 2012 et 2014. Il est actuellement professeur à l'Université Stanford et commente souvent les relations russo-américaines. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, il est interdit à l'ex-ambassadeur d'entrer en Russie pour avoir «nui délibérément aux relations entre Moscou et Washington».

    Sergueï Kisliak occupait le poste d'ambassadeur de Russie aux États-Unis depuis 2008. Le diplomate russe a été souvent décrit par les médias américains comme le «propagateur de l'influence russe».

    Le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, Michael Flynn, a démissionné le 13 février dernier sur fond d'accusations sur ses contacts avec la Russie en décembre 2016 alors que le Président Barack Obama était encore en fonction.

    Les médias affirmaient que Flynn avait évoqué l'éventuelle levée des sanctions américaines contre Moscou lors d'entretiens avec l'ambassadeur de Russie à Washington Sergueï Kisliak. Flynn a rejeté ces accusations. Le Kremlin a confirmé que MM. Flynn et Kisliak avaient effectivement tenu des entretiens, avant de déclarer que leur teneur était mal interprétée.

    Lire aussi:

    Poutine propose «un comprimé contre l’hystérie» dans l’affaire Kisliak
    Washington réalisera tôt ou tard l’imminence de la reprise de la coopération avec Moscou
    Trump empêché d’alléger le régime des sanctions antirusses par son administration?
    Zéro commentaires sur les contacts russes avec le gendre de Trump: explications
    Tags:
    politique étrangère, diplomatie, Ambassade des États-Unis en Russie, Sergueï Kisliak, Michael McFaul, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik