International
URL courte
40653
S'abonner

La présence militaire croissante de la Russie est évidente, même si ses intentions ne le sont pas, estime le général des forces de l'Otan Petr Pavel.

La puissance militaire croissante de la Russie ne saurait être négligée, a raconté au Politico Petr Pavel, président du comité militaire de l'Otan.

Il est impossible, selon lui, de dénier le progrès notable acquis par la Russie dans le domaine militaire. Selon le général, la Russie met au point de nouveaux types d'armes, tant conventionnelles que nucléaires. En outre, les forces armées russes sont capables d'agir de façon efficace à une grande distance de leur territoire.

«Nous faisons face à une modernisation à grande échelle des forces armées russes», a déclaré le général.

Bien qu'il soit impossible de conclure au caractère agressif des intentions des dirigeants russes vis-à-vis de l'Otan, elles demeurent obscures, selon lui. «C'est pourquoi nous prenons très au sérieux cette menace même potentielle», a-t-il indiqué.

L'Alliance fait face aux menaces émanant de différents États, mais lutte également contre le terrorisme, explique M. Pavel. Parmi les priorités de l'Otan, il a cité le maintien des rapports avec la Turquie, bien que ses relations avec plusieurs alliés se soient dégradées ces derniers temps.

Moscou a toujours nié présenter une menace à quelque pays membre de l'Otan que ce soit, et notamment aux pays baltes et à la Pologne, qui l'en accusent sans cesse.

Lire aussi:

Otan dans les pays baltes: «Un moyen d’offensive si nécessaire»
Estonie: une ministre prône un dialogue constructif avec la Russie
L’Otan rappelle à ses membres que payer rime avec sécurité
La France a répandu l'analphabétisme en Algérie, selon un conseiller du Président Tebboune
Tags:
OTAN, Petr Pavel, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook