Ecoutez Radio Sputnik
    Police à Hambourg

    Sex, Guns & Rock'n'roll: des policiers expulsés de Hambourg pour des scènes de débauche

    © REUTERS/ Fabian Bimmer
    International
    URL courte
    3113

    Arrivés à Hambourg afin d'assurer la sécurité du sommet du G20, quelque 200 représentants de la police berlinoise ont dû quitter la ville avant même le début du sommet en raison d'une soirée qui a dégénéré en débauche.

    Plus de 200 policiers, détachés par Berlin à Hambourg pour assurer la sécurité au cours du sommet du G20 qui se tiendra en juillet, ont organisé une soirée qui s'est vite transformée en orgie et ont été expulsés prématurément, a signalé l'Inquirer.

    On a vu certains d'entre eux uriner près des barrières, d'autres faire l'amour en pleine rue. Une représentante des forces de l'ordre a «dansé sur la table en peignoir, un pistolet dans la main». Au moins un policier berlinois a participé à une bagarre avec un collègue d'une autre ville, a ajouté l'édition.

    Un représentant de la police de la capitale a confirmé ces informations, soulignant qu'une telle conduite était inacceptable pour des membres de la police, a indiqué Deutsche Welle.

    «Ils s'ennuyaient. Il n'y avait pas de télé», tels sont les arguments qu'il a avancés pour expliquer le comportement «festif» des policiers.

    Les fonctionnaires expulsés ont de leur côté affirmé avoir célébré l'anniversaire de deux de leurs collègues en privé et ont tenté d'expliquer les scènes de débauche en invoquant la faiblesse humaine.

    «Oui, on a fait la fête quoi!», ont-ils écrit dans un post sur Facebook, titré «Police festive berlinoise», pour ensuite décrire en détail comment s'est passée cette soirée.

    «Le soir, ils ont spontanément commencé à célébrer l'anniversaire de deux de leurs collègues. Lors de la fête, ils ont bu et dansé», a confirmé la police de la capitale, qui n'a pas apprécié l'attitude des forces de l'ordre de Hambourg, qui ont tenté d'attirer l'attention du public sur cet incident.

    Le sommet du G20 se tiendra à Hambourg les 7 et 8 juillet. Les forces de l'ordre anticipent des manifestations contre la globalisation avec des dizaines de milliers de participants.

    Lire aussi:

    Berlin reconnu comme la ville allemande la plus dangereuse en 2016
    Les membres de la «police de la charia» libérés en Allemagne
    En Allemagne, la police a mis ses agents sur écoute pendant 15 ans
    Tags:
    bagarre, expulsions, émeutes, sommet, sécurité, police, G20, Hambourg, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik