Ecoutez Radio Sputnik
    A Syrian man collects samples from the site of a suspected toxic gas attack in Khan Sheikhun, in Syria’s northwestern Idlib province, on April 5, 2017.

    «Projet d’attaque chimique» en Syrie: les USA visent aussi la Russie

    © AFP 2019 Omar haj kadour
    International
    URL courte
    22605

    Qualifiant de «provocation» les nouvelles accusations lancées par Washington à l’égard de Damas, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a dénoncé leur caractère «dénué de fondement» et assuré que le gouvernent de Damas n’était pas le seul à se retrouver dans le viseur…

    Les propos «provocateurs» tenus à Washington, selon lesquels Damas serait en train de préparer une attaque chimique, sont adressés non seulement contre la Syrie, mais aussi contre la Russie, a affirmé ce mercredi la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

    Qualifiant de «dénuées de fondement» les nouvelles accusations lancées par Washington à l'encontre des autorités syriennes, elle a pointé du doigt le fait qu'aucune preuve n'a été fournie pour étayer ces allégations.

    «Ces déclarations, que les responsables à Washington ont refusé d'appuyer par quelque fait que ce soit, nous sont connues. Mais nous ignorons à partir de quelles données elles ont été faites», a-t-elle indiqué.

    Selon Mme Zakharova, la situation «rappelle une provocation d'envergure, sur plan militaire ainsi qu'informationnel, visant non seulement les autorités syriennes, mais également la Russie».

    Mardi, le porte-parole de la présidence américaine Sean Spicer avait affirmé que le gouvernement syrien était en train de préparer une nouvelle attaque à l'arme chimique, tout en mettant le Président syrien Bachar el-Assad en garde contre le «prix élevé» que paierait son armée en cas d'attaque sur des civils.

    Le ministre syrien de la Réconciliation nationale Ali Haïdar a rejeté les allégations américaines tout en soulignant que Damas «n'avait jamais eu recours à l'arme chimique et n'envisageait pas de le faire à l'avenir».

    Lire aussi:

    L'armée israélienne riposte au tir d'obus en provenance de Syrie
    Attaque chimique imminente en Syrie: une «invitation» aux terroristes, selon Moscou
    Le Pentagone toujours persuadé d'avoir prévenu une attaque chimique en Syrie
    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Tags:
    attaque chimique, Maria Zakharova, États-Unis, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik