International
URL courte
938
S'abonner

Les autorités turques ont fermement condamné les gardes-côtes grecs qui ont ouvert le feu lundi contre un navire marchand turc. La garde côtière a expliqué ses mesures strictes par le fait que le navire, qui aurait transporté de la drogue selon ses propres sources anonymes, n’avait pas réagi aux exigences de s’amarrer pour vérification.

La Turquie a fermement condamné un tir «déraisonnable» contre un navire marchand turc par les gardes-côtes grecs en mer Égée, selon un communiqué du ministère turc des Affaires étrangères.

«Il n'y a aucune raison d'ouvrir le feu contre un navire marchand non armé. Notre seule consolation est que personne n'a été blessé suite à cet incident. Nous condamnons fermement cette action déraisonnable des autorités grecques, qui ont violé le droit à la vie», indique le communiqué.

Les autorités grecques ont expliqué cet incident par le fait qu’elles avaient obtenu des informations anonymes indiquant que le navire, battant pavillon turc, transportait de la drogue, alors qu'il se trouvait dans les eaux territoriales grecques.

«Le capitaine du navire ACT a désobéi aux ordres et aux signaux sonores des autorités portuaires, et par conséquent, des coups de semonce ont été tirés pour l'arrêter. Cependant, l’ACT a poursuivi sa route et est retourné dans les eaux territoriales turques», a indiqué le service de presse de la garde côtière grecque.

Plus tôt, le navire cargo ACT, battant pavillon turc, a essuyé des tirs des bateaux de la garde côtière grecque en mer Égée, après que le capitaine du bateau aurait ignoré la demande de s’amarrer dans le port de l'île de Rhodes pour vérifier sa cargaison.

L'équipage du navire marchand a compté 36 impactes de tirs et 16 trous de balles dans la coque du bâtiment.

Lire aussi:

Le bateau ukrainien, sauvé par un destroyer russe, arrêté en Grèce pour sa cargaison
La Grèce refuse d’extrader des militaires turcs
« La situation en Grèce est très, très compliquée »
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
mer Egée, mer, incident, tir, Grèce, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook