Ecoutez Radio Sputnik
    Système THAAD

    Poutine et Xi se dressent contre le THAAD en Corée du Sud

    © Photo. US Missile Defense Agency
    International
    URL courte
    2250

    Les Présidents russe et chinois invitent Séoul et Washington à renoncer au déploiement du système antimissile THAAD en Corée du Sud.

    La Russie et la Chine sont hostiles au déploiement du système antimissile américain THAAD en Corée du Sud, lit-on dans une déclaration conjointe de Vladimir Poutine et Xi Jinping diffusée suite aux entretiens entre les deux dirigeants à Moscou.

    «Les parties se prononcent contre la présence militaire de forces extérieures en Asie du nord-est et contre son renforcement sous prétexte de nécessité de contrer les programmes balistique et nucléaire nord-coréens», indique le document.

    L'implantation du bouclier antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) en Corée du Sud, destiné à contrecarrer les menaces venues du Nord, suscite l'irritation de Pékin qui le considère comme une menace contre ses propres capacités de dissuasion et pour la sécurité régionale.

    En mai dernier, le porte-parole de la diplomatie chinoise Geng Shuang a appelé les États-Unis et la Corée du Sud à arrêter le processus d'installation des missiles THAAD.

    Lire aussi:

    Xi Jinping: le THAAD en Corée du Sud nuit à la sécurité de la Chine et de la Russie
    THAAD: un futur nuageux pour les batteries anti-missiles US en Corée du Sud
    THAAD: quand l’armée sud-coréenne cache délibérément la vérité au président
    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    Tags:
    défense antimissile, missiles, système antimissile THAAD, Xi Jinping, Vladimir Poutine, Russie, Péninsule de Corée, Chine, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik