International
URL courte
0 11
S'abonner

Les passagers des vols en provenance de Turquie et à destination des États-Unis pourront à nouveau prendre leurs gros appareils électroniques à bord. Les restrictions en la matière ont été annulées par Washington grâce à l’introduction de nouvelles mesures de sécurité.

Les autorités américaines ont levé l'interdiction d'emporter de grands appareils électroniques à bord des vols en provenance de Turquie, relate l'agence Reuters.

Mercredi 5 juillet, la compagnie aérienne Turkish Airlines a autorisé les passagers à emporter dans leurs bagages à main ordinateurs portables et autres appareils similaires à bord du vol Istanbul-New York. Par ailleurs, le management de la société a annoncé qu'il envisageait dans un avenir proche la levée de cette même interdiction introduite par les autorités britanniques.

Les États-Unis ont annulé les restrictions pour l'aéroport Atatürk d'Istanbul et pour Turkish Airlines. D'après le ministre turc du Transport, Ahmet Arslan, cela est devenu possible grâce aux nouvelles mesures de sécurité introduites à l'aéroport à la demande des États-Unis.

Lundi 3 juillet, Washington a autorisé les passagers des vols en provenance d'Abou Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis, d'emporter des appareils électroniques dans leurs bagages à main. L'interdiction a été levée après la mise en service d'un nouveau poste de contrôle préalable au Terminal 3 de l'aéroport.

En juin dernier, le ministre américain de la Sécurité intérieure avait annoncé le renforcement du contrôle sur des vols étrangers à destination des États-Unis. Les nouvelles mesures ont concerné 280 aéroports dans 150 pays du monde, y compris la Russie.

En mars dernier, les États-Unis ont annoncé leur intention de proscrire les appareils électroniques à bord des avions en provenance de huit pays d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, à savoir l'Égypte, la Jordanie, le Koweït, le Maroc, le Qatar, l'Arabie saoudite, la Turquie et les Émirats arabes unis. L'interdiction a été mise en place jusqu'à nouvel ordre, en raison de la menace terroriste.

 

Lire aussi:

Les USA annoncent de nouvelles mesures de sécurité pour les vols étrangers
Crise du Golfe: à son tour, le Qatar suspend ses vols vers ses voisins
7 compagnies du Golfe suspendent leurs vols vers le Qatar, Oman air maintient les siens
Un Boeing 787 Dreamliner défectueux a effectué 23 vols aux États-Unis
Tags:
vols, appareils électroniques, interdiction, levée, Arabie Saoudite, Qatar, Maroc, Koweït, Jordanie, Egypte, Émirats Arabes Unis, Abou Dhabi, Washington, Russie, New York, Istanbul, Turquie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook