International
URL courte
35433
S'abonner

Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov est resté bouche bée suite à la question d’un journaliste qui voulait savoir si Vladimir Poutine se préparait à sa poignée de main avec Donald Trump.

Evoquant avec les journalistes la prochaine rencontre de Vladimir Poutine et Donald Trump lors du sommet du G20, le porte-parole du Kremlin est resté perplexe suite à une question visant à savoir si le Président russe se préparait pour une solide poignée de main avec son homologue américain.

«Vous m'avez laissé perplexe», a avoué Dmitri Peskov.

M. Peskov a noté que le Président russe se préparait à ce rencontre de la même façon qu'aux autres tête-à-tête prévus pour le sommet du G20. Il a de même souligné que la chose la plus importante était qu'il s'agirait de la première rencontre entre les deux hommes.

«La première rencontre des deux Présidents, c'est ce qui est probablement le principal lors de cette réunion», a indiqué M. Peskov.

Donald Trump est connu pour son habitude consistant à serrer fermement la main de ses interlocuteurs et puis à les tirer vers lui. Certains analystes l'expliquent par le fait que le locataire de la Maison-Blanche est diplômé d'une académie militaire et jouait au baseball dans sa jeunesse.

Ainsi, des journalistes ont remarqué l'expression surprise du visage du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, après avoir salué le leader américain. À son tour, le Président français, Emmanuel Macron a eu une poignée de main prolongée avec Trump à la veille du sommet de l'Otan en mai et l'a qualifiée de «moment de vérité». En juin, Trump a si fortement serré la main du Premier ministre vietnamien Nguyễn Xuân Phúc qu'il a laissé une marque blanche sur sa main.

Auparavant, Dmitri Peskov avait souligné la puissance de la poignée de main du dirigeant russe. En mars 2015, démentant les rumeurs sur l'état de santé de Vladimir Poutine, il a indiqué que la poignée de main de l'homme fort du Kremlin «brise les mains».

Lire aussi:

Rencontre Poutine-Trump: le Kremlin met les points sur les i
Accords de Paris: le retrait US dû à la poignée de mains Macron-Trump?
Hommes à poigne: le Président tadjik vient à bout de Trump
Tags:
poignée de main, G20, Dmitri Peskov, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook