Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme  sur une plate-forme du métro parisien alors qu'un train arrive, le 28 octobre 2010 à Paris.

    Accident à la station de métro Marcadet-Poissonniers à Paris, huit blessés

    © AFP 2017 MIGUEL MEDINA
    International
    URL courte
    6140

    Selon des alertes des internautes sur les réseaux sociaux, un incident est survenu à Paris. Plusieurs personnes à terre, des ambulances et des pompiers ont été vus sur place. La préfecture de police confirme que huit personnes ont été blessées suite à une chute accidentelle de câbles de chantier.

    Selon des messages publié par les gens sur Twitter, un accident est survenu à la station parisienne Marcadet-Poissonnier. 

    ​Des témoins indiquent de plusieurs personnes à terre sur des civières, alors que des équipes des médecins et des pompiers sont arrivés sur les lieux.

    Selon la préfecture de police, cité par franceinfo, un incident sur le quai de la ligne 4 du métro parisien est survenu suite à la chute accidentelle de câbles de chantier sur des passagers présents à la station. D’après ces données, huit personnes ont été blessées.

    ​Le GroupeRATP a également confirmé une "chute de câbles accidentelle" au niveau de la station Marcadet.

    La Régie autonome des transports parisiens (RATP) a par ailleurs indiqué que la station était temporairment fermée pour des raisons techniques, ajoutant qu'elle serait rouverte vers 20h00.

    "En raison d'un incident d'exploitation à Marcadet Poissonniers, les trains passent sans marquer l'arrêt dans les deux directions. Reprise de la desserte estimée vers 20h00", est-il indiqué sur le site de la RATP.

    Lire aussi:

    Volé en plein concert: la vie sous l’état d’urgence pour un rappeur US à Paris
    À Moscou, les spectateurs russes conquis par le film sur l’Opéra de Paris
    Trump accepte l'invitation de Macron à assister aux célébrations du 14 juillet à Paris
    Tags:
    station de métro, blessés, accident, métro, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik