International
URL courte
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)
16612
S'abonner

Se prononçant lors d'un point presse dans le cadre du G20, le Président russe a fait remarquer que l’Ukraine n’avait plus qu’une monnaie courante: la russophobie et la question de la scission avec la Russie. Pourtant, selon Vladimir Poutine, tout cela cessera un jour.

Vladimir Poutine a abordé le sujet de l'Ukraine devant ses homologues lors d'un point presse dans le cadre du G20. Selon le Président russe, l’Ukraine ne vend plus que russophobie.

«Ils n'ont plus qu'un seul produit vendeur: la russophobie. Ils vendent aussi la politique de scission de la Russie avec l'Ukraine, la séparation des peuples des deux États», a déclaré Vladimir Poutine.

Et d'ajouter: «Mais je pense que cela cessera un jour, en tout cas nous avons intérêt à ce que cette situation prenne fin le plus tôt possible».

Les intérêts de la Russie et de l'Ukraine, des peuples des deux pays, coïncident, à l'exception peut-être de la position des autorités ukrainiennes actuelles, ainsi que de certains milieux politiques à Kiev, a indiqué le Président russe.

Dossier:
Sommet du G20 à Hambourg (2017) (48)

Lire aussi:

Poutine: pas d'ingérence russe dans les élections US, pourquoi le faire en Allemagne?
Poutine: le G20 trouve un «compromis optimal» sur le climat avec les USA
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Tags:
russophobie, sommet du G20 en Allemagne (2017), Ukraine, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook