International
URL courte
8145
S'abonner

Pour essayer de faire renoncer Pyongyang à son programme nucléaire, Washington crée un fossé entre les pays du continent asiatique, estime le quotidien officiel du Parti du travail de Corée Rodong Sinmun.

Selon le quotidien Rodong Sinmun, Washington encourage la Chine à prendre des mesures plus décisives contre Pyongyang pour qu'elle abandonne ses programmes nucléaires et de missiles balistiques.

«Les hauts responsables de l'administration américaine, y compris le Président, estiment que la Chine ne fait pas suffisamment d'efforts pour faire renoncer la Corée du Nord à son programme nucléaire», indique la publication.

Selon le quotidien, le gouvernement américain a même introduit une restriction portant sur un certain nombre d'entreprises et des citoyens chinois que Washington soupçonne d'avoir des liens avec la Corée du Nord.

«Les impérialistes américains ont recours à une stratégie criminelle, en essayant dans leur intérêt politique de monter les Asiatiques les uns contre les autres, de la même façon qu'ils sèment la discorde entre les Arabes au Proche-Orient», souligne l'auteur de l'article.

La Corée du Nord a effectué mardi matin, à 9h40 heure locale, un nouveau tir de missile intercontinental en direction de la mer du Japon. Le missile à moyenne portée tiré depuis l'aéroport de Panghyon a parcouru 930 km, le vol a duré 40 minutes. Le missile s'est écrasé en mer du Japon et n'a pas causé de dommages.

Tokyo a dénoncé une provocation et jugé inadmissibles les tirs de missiles à répétition réalisés par la Corée du Nord, qui représentent une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu. La Corée du Sud, le Japon et la Chine ne toléreront pas de nouveaux tests de missiles nord-coréens, a estimé Donald Trump. Les États-Unis, soutenus par la France, s'apprêtent à déposer à l'Onu dans un futur proche un projet de résolution instaurant de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

Lire aussi:

Expert chinois: Pékin a rompu les contacts militaires avec la Corée du Nord
Poutine: «Il faut garder son sang-froid avec la Corée du Nord»
Trump menace la Corée du Nord d’une riposte «sévère»
Tags:
Rodong Sinmun, États-Unis, Chine, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook