Ecoutez Radio Sputnik
    Marines US

    Scandale des photos de femmes nues dans la Marine US: un militaire mis sous les verrous

    © AFP 2019 BAY ISMOYO
    International
    URL courte
    32921
    S'abonner

    Le scandale autour du trafic de photos intimes de femmes de Marines a eu pour conséquence la condamnation d’un coupable et la révision de la politique de lutte contre le harcèlement dans l’armée.

    Un Marine américain a été condamné à 10 jours d'incarcération et a été limogé pour avoir diffusé sur Internet des photos pornographiques de ses collègues femmes. C'est le premier militaire à avoir été traduit en justice à cause de ce scandale retentissant.

    Le Pentagone a lancé en mars dernier une enquête suite à la publication de photos intimes de femmes Marines dans un groupe fermé sur Facebook, nommé «Marines United», qui réunit 30.000 militaires de la Marine, anciens et actuels.

    C'est l'ONG The War Horse, présidée par l'ancien Marine Thomas Brennan, qui a mis au jour les activités des bizuteurs. Les membres du groupe s'étaient en effet mis à se pousser les uns les autres à ajouter de nouvelles photos. Ils n'hésitaient pas à publier les noms et les grades des personnes présentes sur les photos.

    Les images étaient publiées sans le consentement des femmes représentées, beaucoup avaient apparemment été prises de façon consentie, mais ont été diffusées sans l'accord des militaires concernées.

    Au lundi 10 juillet, l'enquête a expertisé plus de 130.000 images publiées sur 168 pages sur les réseaux sociaux qui auraient trait à 89 «personnes sous surveillance», selon Buzzfeed. L'enquête a notamment porté sur la publication de commentaires obscènes, de menaces et sur un cas d'harcèlement.

    Sur les 89 personnes sous surveillance, 22 sont des civils et 67 des Marines, anciens ou actuels.

    Le Marine traduit en justice le 29 juin a plaidé coupable. Il a été condamné à 10 jours d'incarcération, à la réduction de son rang de trois grades, à la confiscation des deux tiers de sa rémunération mensuelle, et il ne pourra plus servir dans la Marine.

    La Marine révisera en outre sa politique de lutte contre le harcèlement. Ainsi, le commandement expliquera aux militaires que la publication de photos osées par vengeance est un délit.

    Lire aussi:

    Enquête sur le harcèlement sexuel d'une colonel de l'US Air Force
    Pourquoi Siri et d'autres applications intelligentes sont victimes de harcèlement sexuel
    Harcèlement sexuel dans la politique: ces femmes ne se tairont plus
    Tags:
    marine US, scandale, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik