International
URL courte
Première rencontre Poutine-Trump (juillet 2017) (35)
8232
S'abonner

Le Président américain, Donald Trump, a déclaré qu'il s’était «très, très bien» entendu avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Le Président Donald Trump a déclaré mercredi que sa longue réunion avec son homologue russe Vladimir Poutine, en marge du sommet du G20, était un bon signe et qu’elle avait montré que les deux pays pouvaient travailler ensemble sur des questions comme le cessez-le-feu en Syrie où ils partagent des intérêts communs.

«Je pense que nous nous entendons très, très bien. Nous sommes une puissance nucléaire extrêmement puissante, et ils le sont aussi. C’est déraisonnable de ne pas avoir de relations», a estimé M.Trump dans un entretien accordé à la Christian Broadcasting Network (CBN).

Dans le même temps, le dirigeant américain a profité de l’occasion pour lancer une pique à son ancienne rivale démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, soulignant que Vladimir Poutine aurait préféré voir Mme Clinton à la Maison-Blanche, car elle n’aurait pas dépensé autant d’argent pour l’armée américaine qu’il prévoit de le faire.

Il a également noté que ses objectifs étaient différents de ceux de Poutine, alors que chaque Président était préoccupé par les intérêts de son propre pays.

«Bien, il veut ce qui est bon pour la Russie, et je veux ce qui est bon pour les États-Unis. Et je pense que, dans un cas comme la Syrie, où nous pouvons travailler ensemble, établir un cessez-le-feu, et il y a beaucoup d'autres cas où la coopération est une bonne chose», a ajouté M.Trump.

Le premier tête-à-tête entre Donald Trump et Vladimir Poutine s'est achevé à Hambourg, en marge du sommet du G20, après deux heures et demie de discussions. Le Président Donald Trump a qualifié de «formidable» sa première rencontre avec le dirigeant russe.

Dossier:
Première rencontre Poutine-Trump (juillet 2017) (35)

Lire aussi:

Vladimir Poutine et Melania Trump, de quoi ont-ils parlé?
La Syrie avant et après la rencontre Poutine-Trump: deux périodes absolument différentes
Trump, Poutine: ce dont ils ont vraiment parlé pendant une heure
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Tags:
coopération, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook