Ecoutez Radio Sputnik
    Des militaires américaines dans Raqqa aux côtés des FDS

    Des militaires américains dans Raqqa aux côtés des FDS

    © REUTERS/ Rodi Said
    International
    URL courte
    32554221

    Les militaires américains, y compris des conseillers militaires, qui opèrent à l'intérieur de la ville de Raqqa, considérée comme le dernier bastion majeur de Daech en Syrie, aident les Forces démocratiques syriennes (FDS) à lutter contre les terroristes.

    Les troupes américaines, surtout des forces spéciales, «conseillent, assistent et accompagnent» des combattants locaux faisant partie des FDS dans leur lutte contre Daech à Raqqa, a déclaré ce 12 juillet le porte-parole de l'opération Inherent Resolve, le colonel Ryan Dillon, cité par l'AFP.

    Selon lui, les troupes des États-Unis ne sont pas impliquées directement dans les combats contre les terroristes mais réalisent des frappes aériennes et agissent plus près que les forces américaines soutenant l'armée irakienne à Mossoul.

    Le colonel a également ajouté que, dans le contexte des récentes avancées des FDS, les terroristes de Daech utilisaient de plus en plus de drones artisanaux équipés d'explosifs. Les djihadistes ont suivi la même tactique à Mossoul.

    Depuis 2014, les États-Unis et leurs alliés mènent en Syrie et en Irak une opération contre les terroristes de Daech et accordent leur soutien dans cette lutte à l'opposition armée syrienne. Les FDS comprennent des unités kurdes, ainsi que des groupes de volontaires envoyés par les tribus arabes locales. L'aviation et les commandos américains soutiennent l'opération militaire malgré les protestations des autorités syriennes.

    Lire aussi:

    Daech à la déroute après la mort de son leader
    Après leur défaite en Syrie et en Irak, où vont partir les djihadistes?
    Raqqa: une nouvelle bavure de la coalition US coûte la vie à 30 combattants des FDS
    Tags:
    militaires américains, aide, lutte antiterroriste, libération, Forces démocratiques syriennes, US Air Force, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik