International
URL courte
10426
S'abonner

Pour Moscou, la soi-disant organisation humanitaire Casques blancs fait partie d'une vaste campagne médiatique destinée à ternir l'image des autorités syriennes.

Les activités de l'organisation Casques blancs visent à dénigrer les autorités de Damas, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

«Nous considérons les Casques blancs comme un élément de la vaste campagne d'informatiqueon destinée à compromettre l'image des autorités syriennes», a fait savoir Mme Zakharova lors d'une conférence de presse.

Selon elle, les médias occidentaux utilisent sans vérifier les rapports fournis par les militants des Casques blancs faisant état de victimes dans les frappes réalisées en Syrie par les forces aériennes locales comme russes.

«Or, aucune de leurs vidéos ne montre ni de tirs ni de frappes aériennes [à l'origine de ces morts]», a affirmé la porte-parole de la diplomatie russe.

Financés notamment par Londres et Washington, les Casques blancs sont accusés par Damas d'être liés aux groupes les plus extrémistes de la rébellion syrienne et de porter notamment assistance aux terroristes blessés dans les bombardements.

En dépit du fait que l'organisation bénéficie d'un soutien financier américain, le chef de la structure, Raed al-Saleh, est interdit d'entrer aux États-Unis.

Lire aussi:

Les Casques blancs syriens reçus à l'Élysée créent le malaise
Aucune trace des Casques blancs n’a été détectée à Alep
Moscou exhorte l'Onu à réagir aux mensonges des Casques blancs syriens
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Tags:
crise syrienne, campagne médiatique, propagande, Casques blancs syriens, Maria Zakharova, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook