Ecoutez Radio Sputnik
    Mossoul

    Les journalistes bannis de Mossoul-Ouest en raison de combats

    © AFP 2019 AHMAD AL-RUBAYE
    International
    URL courte
    La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)
    131
    S'abonner

    Sur fond de poursuite des combats dans la partie ouest de l'ex-capitale irakienne de Daech, l'armée a fermé aux journalistes l'accès à ses quartiers.

    Policier irakien à Mossoul
    © REUTERS / Youssef Boudlal
    Les militaires irakiens ont fermé aux journalistes l'accès à Mossoul-Ouest en raison de la poursuite des combats et d'un important nombre de mines laissées par les djihadistes de Daech.

    «Cette décision, prise vendredi matin, prévoit la fermeture de tous les ponts reliant les deux parties de Mossoul aux journalistes et aux civils», a expliqué un porte-parole de l'armée irakienne contacté par l'agence Sputnik.

    Selon lui, les militaires poursuivent les opérations visant à nettoyer les quartiers de la partie occidentale de l'ex-capitale irakienne de Daech.

    Lundi 10 juillet, le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi avait annoncé la libération officielle de Mossoul, reprise aux djihadistes de Daech après neuf mois de violents combat.

    Pour sa part, le lieutenant-général américain Stephen Townsend, chef des forces de la coalition anti-Daech, a souligné que le nettoyage de la ville devrait se poursuivre pendant encore plusieurs semaines. Jeudi, l'armée a annoncé que des combats avaient repris dans les quartiers libérés de la ville.

    Située à 400 km au nord de Bagdad, Mossoul était tombé sous le contrôle de Daech en juin 2014, les forces gouvernementales ayant déposé les armes devant les djihadistes et pris la fuite. La chute de la ville avait permis aux terroristes de s'emparer de plusieurs parties des régions nord et ouest de l'Irak.

    Dossier:
    La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)

    Lire aussi:

    Quel avenir pour l’Irak après la libération de Mossoul?
    Daech n’est pas le seul coupable de la mort de milliers de civils à Mossoul
    Moscou critique la désorganisation de l'évacuation de Mossoul
    Tags:
    journalistes, combat, Mossoul
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik