Ecoutez Radio Sputnik
    Kunduz

    Afghanistan: une frappe de la coalition détruit une école et blesse 3 enfants

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    208
    S'abonner

    La coalition antiterroriste poursuit sa lutte en Afghanistan, faisant, parfois, des victimes collatérales.

    Une frappe aérienne de la coalition a fait au moins trois enfants blessés dans un quartier de la ville afghane de Kunduz (250 km au nord de Kaboul), annonce l'agence Chine nouvelle se référant aux autorités locales.

    Un chasseur a frappé à 04h15 heure locale (00.45 UTC), détruisant une école, une maison attenante et endommageant 13 boutiques situées à proximité. Trois enfants qui se trouvaient dans la maison ont été blessés.

    Selon le directeur du département de l'Education de la province de Kunduz, Janat Gul Nasiri, la frappe n'a pas fait davantage de victimes, car il n'y avait pas de classes à cette heure.

    Il a ajouté que le chasseur a également fait plusieurs frappes sur les positions des talibans situées dans les environs de Kunduz.

    Depuis près d'un an, les talibans afghans mènent des combats intenses dans l'objectif de s'emparer de grandes villes du pays. À l'heure actuelle, ils contrôlent la ville de Kunduz (nord) et cherchent à prendre Ghazni, capitale provinciale située au sud-ouest de Kaboul.

    Récemment, le Pentagone a annoncé qu'il voulait muscler sa présence en Afghanistan, en y envoyant un contingent supplémentaire. Selon la chaîne télévisée NBC, les responsables américains s'attendent à ce que le secrétaire à la Défense James Mattis approuve le plan consistant à déployer plus de 4 000 soldats américains supplémentaires en Afghanistan, dont certains rejoindraient une mission de formation de l'Otan et d'autres adhéreraient à une mission antiterroriste. À l'heure actuelle, les États-Unis disposent de quelques 8.400 militaires dans le pays.

    La mission de l'Otan Resolute Support (ou Mission de Soutien déterminé, en français) est en Afghanistan depuis le 1er Janvier 2015. Selon l'accord bilatéral entre l'Otan et l'Afghanistan, environ 12.000 soldats sont déployés dans le pays. Ils sont chargés de former et de conseiller les forces de sécurité afghanes. La mission est déclarée non militaire.

    Lire aussi:

    Rapport sur l'attaque de l'hôpital de MSF à Kunduz: "une erreur", selon le Pentagone
    Frappes US sur l'hôpital de Kunduz: des conséquences désastreuses
    Tags:
    frappe aérienne, coalition anti-Daech, Kunduz, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik