Ecoutez Radio Sputnik
    Production de pértrole

    Pétrole d’İskenderun: «La Russie, important partenaire potentiel de la Turquie»

    © Photo: REUTERS/Thomas Peter
    International
    URL courte
    21362190

    La Russie pourrait devenir un important partenaire de la Turquie en matière de production de pétrole et de gaz dans le golfe d'İskenderun (province du Hatay), à l’extrémité nord-est de la mer Méditerranée, a déclaré à Sputnik Fatih Alpay, chef du conseil des directeurs de la compagnie turque ARAR.

    Fatih Alpay, président du conseil des directeurs de la compagnie turque ARAR, qui se spécialise dans la prospection et la production de pétrole et de gaz naturel, a parlé à Sputnik des perspectives du golfe d'İskenderun, dans la province du Hatay (sud de la Turquie), sur le plan du développement de la production de pétrole et de gaz.

    «À présent, nous avons cinq licences pour la prospection et quatre autres pour l'extraction. Nous produisons 600 barils de pétrole par jour. La plupart des licences actuelles dans le golfe d'İskenderun nous appartiennent», a déclaré l'interlocuteur de l'agence à l'issue de la 22e édition du Congrès mondial du pétrole à Istanbul.

    Et d'ajouter que la Russie pourrait jouer un très grand rôle dans le développement de cette région.

    «Elle possède des technologies uniques en leur genre, méconnues du monde occidental. C'est pourquoi le partenariat entre Ankara et Moscou y pourrait être utile et efficace au plus haut niveau. La Russie connaît bien la région du golfe d'İskenderun, car elle y avait autrefois construit une usine métallurgique», a rappelé M.Alpay.

    Selon ce dernier, l'est de la Méditerranée est au centre de l'attention des pays voisins, et Chypre et Israël projettent d'élargir leurs positions dans cette région.

    «Notre plan à nous prévoit d'unir les activités dans les eaux du golfe à celles sur terre. L'union de ces deux volets permettrait de révéler le potentiel de cette région qui pourrait concurrencer Israël et Chypre», a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

    Lire aussi:

    Russie-Turquie: vers la construction d'une raffinerie de pétrole à Ceyhan
    Lukoïl entend construire une raffinerie de pétrole et un pipeline en Turquie (médias turcs)
    Gaz russe: la Turquie veut éviter le transit ukrainien

    Lire aussi:

    Crise du Golfe: quelle menace pour la sécurité énergétique mondiale?
    Un accord préalable visant à maintenir la réduction de la production pétrolière
    Courrier des lecteurs Solofoniaina, 2013-10-03 14:06
    La Russie regagne son rang de premier producteur mondial de pétrole
    L’Iran, premier gagnant des accords de l’Opep
    Tags:
    partenaire, technologies russes, baril, gaz, pétrole, Congrès mondial du pétrole, ARAR, Sputnik, Fatih Alpay, Iskenderun, région méditerranéenne, Chypre, Ankara, Turquie, Moscou, Israël, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik